"Chute de Remco Evenepoel dans la descente de Sormano. Nous vous donnerons plus de détails quand nous en aurons", a tweeté son équipe Deceuninck-QuickStep.

Des images prises par un photographe de l'AFP montrent le jeune Belge (20 ans) conscient et grimaçant, en contrebas du pont duquel il a chuté.

Une vingtaine de minutes après sa chute, il a été évacué en ambulance, dans laquelle il a été porté sur un brancard. Il portait une minerve autour du cou.

"Il a été pris en charge par les médecins et est actuellement conduit à l'hôpital", a confirmé l'équipe Deceuninck-QuickStep, toujours sur Twitter.

Evenepoel, le plus grand espoir du cyclisme mondial, faisait partie d'un groupe de sept coureurs restés seuls en tête en haut du terrible mur de Sormano, à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée du Tour de Lombardie.

La descente se faisait à grande vitesse sous l'impulsion de Vincenzo Nibali et Evenepoel était au moment de sa chute très légèrement décroché.

Davide Bramati : "Je rassure tout le monde, Remco est conscient"

Davide Bramati, directeur sportif de Deceuninck-Quick Step sur le Tour de Lombardie, s'est voulu rassurant après la chute dans un ravin de Remco Evenepoel à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée à Côme. "Je sais que tout le monde est inquiet. En ce moment il est dans l'ambulance. Il était conscient. On attend des nouvelles, mais je rassure tout le monde", a-t-il confié samedi à la RAI.

"Il était conscient, j'ai prévenu les autres coureurs. Ça semble être une forte contusion à la jambe. Pour nous c'est une mauvaise période, mais tranquillisons tout le monde."

Retour en belgique dimanche

Remco Evenepoel souffre d'une fracture du bassin et d'une contusion du poumon droit, a indiqué son équipe Deceunick - Quick-Step samedi soir. Le coureur belge de 20 ans, qui sera indisponible pour une période encore indéterminée, va passer la nuit en observation à l'hôpital de Côme avant de rentrer en Belgique dimanche.

Remco Evenepoel a chuté et est tombé dans le ravin à quelque 40 km de l'arrivée du Tour de Lombardie, samedi. Le coureur belge de 20 ans a percuté un muret dans la rapide descente de Sormano avant de tomber dans un ravin.

Présent dans le groupe de sept alors en tête, mais très légèrement décroché après une accélération de Vincenzo Nibali, Evenepoel a commis une petite erreur de trajectoire à l'entrée d'un pont en pierre. Son vélo a heurté un petit décrochage du muret et s'est bloqué. Remco Evenepoel est passé au-dessus de son vélo, sa tête semblant toucher le muret, et il est tombé en contrebas, d'une petite dizaine de mètres.

Pris en charge sur les lieux de l'accident par les services de secours, le jeune coureur belge a été remonté sur la route, minerve autour du cou et sur un brancard, avant d'être transporté en ambulance à l'hôpital de Côme.

Deceuninck - Quick-Step a précise que Remco Evenepoel a tout le temps été conscient.

"Chute de Remco Evenepoel dans la descente de Sormano. Nous vous donnerons plus de détails quand nous en aurons", a tweeté son équipe Deceuninck-QuickStep.Des images prises par un photographe de l'AFP montrent le jeune Belge (20 ans) conscient et grimaçant, en contrebas du pont duquel il a chuté.Une vingtaine de minutes après sa chute, il a été évacué en ambulance, dans laquelle il a été porté sur un brancard. Il portait une minerve autour du cou."Il a été pris en charge par les médecins et est actuellement conduit à l'hôpital", a confirmé l'équipe Deceuninck-QuickStep, toujours sur Twitter.Evenepoel, le plus grand espoir du cyclisme mondial, faisait partie d'un groupe de sept coureurs restés seuls en tête en haut du terrible mur de Sormano, à une cinquantaine de kilomètres de l'arrivée du Tour de Lombardie.La descente se faisait à grande vitesse sous l'impulsion de Vincenzo Nibali et Evenepoel était au moment de sa chute très légèrement décroché.Davide Bramati, directeur sportif de Deceuninck-Quick Step sur le Tour de Lombardie, s'est voulu rassurant après la chute dans un ravin de Remco Evenepoel à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée à Côme. "Je sais que tout le monde est inquiet. En ce moment il est dans l'ambulance. Il était conscient. On attend des nouvelles, mais je rassure tout le monde", a-t-il confié samedi à la RAI. "Il était conscient, j'ai prévenu les autres coureurs. Ça semble être une forte contusion à la jambe. Pour nous c'est une mauvaise période, mais tranquillisons tout le monde."Remco Evenepoel souffre d'une fracture du bassin et d'une contusion du poumon droit, a indiqué son équipe Deceunick - Quick-Step samedi soir. Le coureur belge de 20 ans, qui sera indisponible pour une période encore indéterminée, va passer la nuit en observation à l'hôpital de Côme avant de rentrer en Belgique dimanche. Remco Evenepoel a chuté et est tombé dans le ravin à quelque 40 km de l'arrivée du Tour de Lombardie, samedi. Le coureur belge de 20 ans a percuté un muret dans la rapide descente de Sormano avant de tomber dans un ravin. Présent dans le groupe de sept alors en tête, mais très légèrement décroché après une accélération de Vincenzo Nibali, Evenepoel a commis une petite erreur de trajectoire à l'entrée d'un pont en pierre. Son vélo a heurté un petit décrochage du muret et s'est bloqué. Remco Evenepoel est passé au-dessus de son vélo, sa tête semblant toucher le muret, et il est tombé en contrebas, d'une petite dizaine de mètres. Pris en charge sur les lieux de l'accident par les services de secours, le jeune coureur belge a été remonté sur la route, minerve autour du cou et sur un brancard, avant d'être transporté en ambulance à l'hôpital de Côme. Deceuninck - Quick-Step a précise que Remco Evenepoel a tout le temps été conscient.