Dries De Bondt (Alpecin-Fenix) et l'Allemand Georg Zimmermann (Intermarché-Wanty Gobert), derniers rescapés de l'échappé du jour, ont été repris à 19 kilomètres du but, sous l'impulsion du Colombien Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers) dans la première des deux ascensions de l'Alto de Malhao.

Leader depuis samedi et son succès autoritaire dans le contre-la-montre individuel, Remco Evenepoel a pu compter sur le soutien de Yves Lampaert, membre de l'échappée du jour, et sur Kasper Asgreen, revenu en compagnie du peloton peu avant la montée finale, pour le guider dans les derniers kilomètres.

Dans les pentes de l'Alto de Malhao (2,6 km à 9,5% de moyenne), le Belge a imprimé un gros rythme à 1300 mètres du but pour freiner les velléités offensives de ses adversaires. Fort d'une avance confortable au général, il a laissé ses concurrents se disputer le bouquet du jour dans les derniers hectomètres.

Plus véloce que son compatriote Martinez, Sergio Higuita, 24 ans, a décroché sa 6e victoire chez les professionnels. Il a donc devancé Martinez, l'Américain Brandon McNulty (UAE Emirates) et le Français David Gaudu (Groupama FDJ).

Evenepoel, 22 ans et 2e du Tour de la Communauté de Valence pour sa première course en 2022, a donc remporté le rendez-vous portugais pour la deuxième fois après 2020. C'est sa 8e victoire dans une course à étapes après le Tour de Belgique (2019, 2021), le Tour de San Juan (2020), le Tour de l'Algarve (2020), le Tour de Burgos (2020), le Tour de Pologne (2020) et le Tour du Danemark (2021).

Dries De Bondt (Alpecin-Fenix) et l'Allemand Georg Zimmermann (Intermarché-Wanty Gobert), derniers rescapés de l'échappé du jour, ont été repris à 19 kilomètres du but, sous l'impulsion du Colombien Daniel Felipe Martinez (INEOS Grenadiers) dans la première des deux ascensions de l'Alto de Malhao. Leader depuis samedi et son succès autoritaire dans le contre-la-montre individuel, Remco Evenepoel a pu compter sur le soutien de Yves Lampaert, membre de l'échappée du jour, et sur Kasper Asgreen, revenu en compagnie du peloton peu avant la montée finale, pour le guider dans les derniers kilomètres. Dans les pentes de l'Alto de Malhao (2,6 km à 9,5% de moyenne), le Belge a imprimé un gros rythme à 1300 mètres du but pour freiner les velléités offensives de ses adversaires. Fort d'une avance confortable au général, il a laissé ses concurrents se disputer le bouquet du jour dans les derniers hectomètres. Plus véloce que son compatriote Martinez, Sergio Higuita, 24 ans, a décroché sa 6e victoire chez les professionnels. Il a donc devancé Martinez, l'Américain Brandon McNulty (UAE Emirates) et le Français David Gaudu (Groupama FDJ). Evenepoel, 22 ans et 2e du Tour de la Communauté de Valence pour sa première course en 2022, a donc remporté le rendez-vous portugais pour la deuxième fois après 2020. C'est sa 8e victoire dans une course à étapes après le Tour de Belgique (2019, 2021), le Tour de San Juan (2020), le Tour de l'Algarve (2020), le Tour de Burgos (2020), le Tour de Pologne (2020) et le Tour du Danemark (2021).