Wout van Aert (Jumbo-Visma) a été désigné coureur le plus combatif de la deuxième semaine du Tour de France, ont annoncé les organisateurs lundi, durant la journée de repos. Le porteur du maillot vert avait déjà été élu combatif de la première semaine de course, ce qui lui assurait de figurer sur la liste des nommés pour le prix du Super Combatif de cette édition.

Cette année, des votes pour le "combatif intermédiaire" sont organisés sur Twitter à chaque jour de repos. Le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education-EasyPost) avait été élu après les trois premières étapes au Danemark. Van Aert avait ensuite été plébiscité le 11 juillet. Une semaine plus tard, le maillot vert a une nouvelle fois dominé les suffrages. L'Italien Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost), l'Allemand Lennard Kämna (BORA-hansgrohe), l'Australien Michael Matthews (BikeExchange), le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ), le Sud-Africain Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert), le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo), le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), l'Allemand Nils Politt (BORA-hansgrohe), l'Américain Quinn Simmons (Trek-Segafredo), le Français Benjamin Thomas (Cofidis) et le Britannique Fred Wright (Bahrain-Victorious) étaient également en lice.

Van Aert, lauréat de deux étapes et souvent à l'attaquant depuis le début du Tour, a obtenu plus de 900 votes, devançant largement Thomas, deuxième avec 200 votes. Le Super Combatif du Tour sera récompensé après la dernière étape, sur les Champs-Elysées.

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a été désigné coureur le plus combatif de la deuxième semaine du Tour de France, ont annoncé les organisateurs lundi, durant la journée de repos. Le porteur du maillot vert avait déjà été élu combatif de la première semaine de course, ce qui lui assurait de figurer sur la liste des nommés pour le prix du Super Combatif de cette édition.Cette année, des votes pour le "combatif intermédiaire" sont organisés sur Twitter à chaque jour de repos. Le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education-EasyPost) avait été élu après les trois premières étapes au Danemark. Van Aert avait ensuite été plébiscité le 11 juillet. Une semaine plus tard, le maillot vert a une nouvelle fois dominé les suffrages. L'Italien Alberto Bettiol (EF Education-EasyPost), l'Allemand Lennard Kämna (BORA-hansgrohe), l'Australien Michael Matthews (BikeExchange), le Suisse Stefan Küng (Groupama-FDJ), le Sud-Africain Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert), le Danois Mads Pedersen (Trek-Segafredo), le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers), le Slovène Tadej Pogacar (UAE Team Emirates), l'Allemand Nils Politt (BORA-hansgrohe), l'Américain Quinn Simmons (Trek-Segafredo), le Français Benjamin Thomas (Cofidis) et le Britannique Fred Wright (Bahrain-Victorious) étaient également en lice. Van Aert, lauréat de deux étapes et souvent à l'attaquant depuis le début du Tour, a obtenu plus de 900 votes, devançant largement Thomas, deuxième avec 200 votes. Le Super Combatif du Tour sera récompensé après la dernière étape, sur les Champs-Elysées.