"Tout le monde était dans le coup dans cette descente", a déclaré Kruijswijk en bas du Galibier, où il a franchi la ligne d'arrivée en dixième position à Valloire, à 5.18 du vainqueur d'étape Nairo Quintana. "Alaphilippe est revenu dans la descente. Il est bien sûr très bon à ce jeu. Nous avons essayé de limiter les dégâts vis-à-vis de Bernal." Dans la dix-huitième étape, les coureurs ont dû franchir quatre cols, dont un dans la première catégorie et deux hors catégorie. "Ce fut une journée très difficile et épuisante. J'ai vu les hommes derrière moi céder un par un. Je ne me sentais pas très bien, mais j'ai réussi à tenir le coup toute la journée."