Le Français, en pleurs, s'est arrêté après une heure de course, une trentaine de kilomètres après le départ de Saint-Jean-Maurienne.

L'an dernier, Pinot avait connu une mésaventure analogue à la fin du Giro dont il occupait la 3e place au matin de l'avant-dernière étape.

En début d'étape, Pinot s'est fait soigner à la cuisse. Un bandage lui a été posé mais le leader de l'équipe Groupama-FDJ a dû laisser partir le peloton.

Relégué à l'arrière de la course, Pinot a été consolé par son coéquipier William Bonnet avant de mettre pied à terre et monter à l'arrière de sa voiture d'équipe.

S'est-il donné un coup sur son vélo ? Une douleur musculaire s'est-elle réveillée ? Aucune explication n'a encore été donnée sur cet abandon surprise, qui prive le Français d'un possible podium, voire d'une éventuelle victoire finale dimanche à Paris.

Dominateur dans les Pyrénées, brillant vainqueur de la 14e étape au sommet du Tourmalet, Pinot occupait vendredi matin la 5e place du classement, à 1 min 50 sec de Julian Alaphilippe mais à seulement 20 secondes du dauphin colombien Egan Bernal.