Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ-Suez-Futuruscope) a remporté la troisième étape du Tour de France Femmes (WorldTour), mardi, entre Reims et Epernay (134 km). La championne du Danemark a devancé, dans un sprint d'une dizaine de coureuses, la Néerlandaise Marianne Vos (Jumbo-Visma), qui conserve le maillot jaune, et la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio (SD Worx).

Le profil accidenté, avec trois côtes de quatrième catégorie, une de troisième et une proposant des bonifications, donnait lieu à un début de course animé, rempli d'attaques, même si personne ne parvenait à prendre le large.

A 43 km de l'arrivée, la Bélarusse Alena Amialiusik (Canyon//SRAM Racing) sortait du peloton dans la descente de la côte du Mesnil-sur-Oger (4e catégorie), où la Néerlandaise Lorena Wiebes (DSM), victorieuse lors de la première étape, était en difficulté. Amialiusik comptait 30 secondes d'avance au premier passage sur la ligne d'arrivée, avec encore 24 km à parcourir.

Son aventure s'achevait juste avant la côte de Mutigny (3e catégorie, 900m à 12,2 pour-cent). L'attaque de la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio (SD Worx) provoquait la création d'un nouveau groupe de tête. Deux de ses membres, la Néerlandaise Demi Vollering (SD Worx) et l'Allemande Liane Lippert (DSM), chutaient dans la descente. Outre Moolman-Pasio, le groupe de tête se composait des Italiennes Silvia Persico (Valcar-Travel & Service) et Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo), de l'Espagnole Mavi Garcia (UAE Team ADQ) et de la Néerlandaise Annemiek van Vleuten (Movistar).

A 7 km de la ligne, le groupe du maillot jaune Marianne Vos (Jumbo-Visma) revenait sur les échappées. Onze coureuses se trouvaient alors à l'avant, avec aussi Vollering, la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon//SRAM Racing), la Française Juliette Labous (DSM), la Danoise Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ-SUEZ-Futuroscope) et l'Américaine Kristen Faulkner (BikeExchange-Jayco).

Van Vleuten était distancée sur le Mont Bernon (1 km à 4,6 pour-cent), où des bonifications étaient attribuées au sommet, à 4 km de l'arrivée, mais revenait juste avant le sprint. Ludwig domptait la bosse finale de 500m à 8 pour-cent pour s'imposer devant Vos et Moolman-Pasio. Persico prenait la 4e place, Longo Borghini la 5e et Niewiadoma la 6e. Van Vleuten franchissait la ligne en 10e position à 20 secondes.

Julie De Wilde (Plantur-Pura) se classait 14e à 2:08. Ludwig, 26 ans, décroche la 12e victoire de sa carrière, la deuxième de sa saison après son titre national. Au général, Vos compte 16 secondes d'avance sur Persico et Niewiadoma. Longo Borghini suit à 21 secondes. Van Vleuten, 9e, pointe à 1:14, devant Ludwig, 10e à 1:48. De Wilde est 13e à 2:57. Mercredi, la 4e étape, entre Troyes et Bar-sur-Aube (126,8 km), proposera six côtes et quatre "chemins blancs" non-asphaltés.

Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ-Suez-Futuruscope) a remporté la troisième étape du Tour de France Femmes (WorldTour), mardi, entre Reims et Epernay (134 km). La championne du Danemark a devancé, dans un sprint d'une dizaine de coureuses, la Néerlandaise Marianne Vos (Jumbo-Visma), qui conserve le maillot jaune, et la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio (SD Worx). Le profil accidenté, avec trois côtes de quatrième catégorie, une de troisième et une proposant des bonifications, donnait lieu à un début de course animé, rempli d'attaques, même si personne ne parvenait à prendre le large. A 43 km de l'arrivée, la Bélarusse Alena Amialiusik (Canyon//SRAM Racing) sortait du peloton dans la descente de la côte du Mesnil-sur-Oger (4e catégorie), où la Néerlandaise Lorena Wiebes (DSM), victorieuse lors de la première étape, était en difficulté. Amialiusik comptait 30 secondes d'avance au premier passage sur la ligne d'arrivée, avec encore 24 km à parcourir. Son aventure s'achevait juste avant la côte de Mutigny (3e catégorie, 900m à 12,2 pour-cent). L'attaque de la Sud-Africaine Ashleigh Moolman-Pasio (SD Worx) provoquait la création d'un nouveau groupe de tête. Deux de ses membres, la Néerlandaise Demi Vollering (SD Worx) et l'Allemande Liane Lippert (DSM), chutaient dans la descente. Outre Moolman-Pasio, le groupe de tête se composait des Italiennes Silvia Persico (Valcar-Travel & Service) et Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo), de l'Espagnole Mavi Garcia (UAE Team ADQ) et de la Néerlandaise Annemiek van Vleuten (Movistar). A 7 km de la ligne, le groupe du maillot jaune Marianne Vos (Jumbo-Visma) revenait sur les échappées. Onze coureuses se trouvaient alors à l'avant, avec aussi Vollering, la Polonaise Katarzyna Niewiadoma (Canyon//SRAM Racing), la Française Juliette Labous (DSM), la Danoise Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ-SUEZ-Futuroscope) et l'Américaine Kristen Faulkner (BikeExchange-Jayco). Van Vleuten était distancée sur le Mont Bernon (1 km à 4,6 pour-cent), où des bonifications étaient attribuées au sommet, à 4 km de l'arrivée, mais revenait juste avant le sprint. Ludwig domptait la bosse finale de 500m à 8 pour-cent pour s'imposer devant Vos et Moolman-Pasio. Persico prenait la 4e place, Longo Borghini la 5e et Niewiadoma la 6e. Van Vleuten franchissait la ligne en 10e position à 20 secondes.Julie De Wilde (Plantur-Pura) se classait 14e à 2:08. Ludwig, 26 ans, décroche la 12e victoire de sa carrière, la deuxième de sa saison après son titre national. Au général, Vos compte 16 secondes d'avance sur Persico et Niewiadoma. Longo Borghini suit à 21 secondes. Van Vleuten, 9e, pointe à 1:14, devant Ludwig, 10e à 1:48. De Wilde est 13e à 2:57. Mercredi, la 4e étape, entre Troyes et Bar-sur-Aube (126,8 km), proposera six côtes et quatre "chemins blancs" non-asphaltés.