Yves Lampaert (Quick-Step Alpha Vinyl), vainqueur surprise du chrono de Copenhague, victime d'une chute sans gravité à 20 kilomètres de l'arrivée, a terminé avec les meilleurs mais a dû céder sa vareuse par le jeu des bonifications à van Aert qui endosse également le maillot vert de leader du classement aux points. Van Aert devance désormais Lampaert de 1 seconde au classement général.

Le vent et le fameux pont de 18 kilomètres de long du Grand Belt, qui précédait l'arrivée, étaient particulièrement redoutés. Ils n'ont pas eu les effets redoutés.

Une chute à 2,3 km de l'arrivée au sein du peloton n'a pas empêché les meilleurs sprinters à se disputer la victoire. Tadej Pogacar, le double vainqueur du Tour, gêné par cette chute est arrivé retardé mais sans conséquence pour le classement général.

Premier au sommet des trois côtes de 4e catégorie de la journée, le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education-EasyPost) a endossé le premier maillot à pois du meilleur grimpeur de ce Tour.

Dimanche, la troisième étape, la dernière au Danemark avant le retour en France, se déroulera entre Vejle et Sonderborg sur la distance de 182 km.

"Je reviens de très loin", avoue Jakobsen

Fabio Jakobsen (NED/Quick-Step), vainqueur de l'étape: "Incroyable, comme on dit en français... Je reviens de très loin, ç'a été un très long processus. Ceux qui me connaissent savent tous les sacrifices que j'ai faits, ce n'est pas pour rien. L'équipe m'a placé en bonne positon à l'avant, Morkov m'a mis dans la roue de van Aert. A la fin, on a failli se toucher avec Peter Sagan, on s'est touché d'ailleurs mais on est resté sur le vélo. Il restait 150 mètres à faire et j'ai pu passer. Je suis très heureux."

Yves Lampaert (BEL/Quick-Step), ancien porteur du maillot jaune: "Je suis heureux d'avoir été maillot jaune une fois dans ma vie. Aujourd'hui, c'est van Aert qui l'endosse. Chapeau à lui car il le mérite. Nous nous consolons avec une nouvelle victoire d'étape. C'est super pour l'équipe. J'ai eu peur de ne pas pouvoir revenir après ma chute, mais finalement, j'ai pu aider l'équipe dans les derniers kilomètres et faire le boulot que l'on m'avait demandé de faire. C'est un peu dommage de perdre le maillot jaune mais le plus important est de gagner."

Yves Lampaert (Quick-Step Alpha Vinyl), vainqueur surprise du chrono de Copenhague, victime d'une chute sans gravité à 20 kilomètres de l'arrivée, a terminé avec les meilleurs mais a dû céder sa vareuse par le jeu des bonifications à van Aert qui endosse également le maillot vert de leader du classement aux points. Van Aert devance désormais Lampaert de 1 seconde au classement général. Le vent et le fameux pont de 18 kilomètres de long du Grand Belt, qui précédait l'arrivée, étaient particulièrement redoutés. Ils n'ont pas eu les effets redoutés. Une chute à 2,3 km de l'arrivée au sein du peloton n'a pas empêché les meilleurs sprinters à se disputer la victoire. Tadej Pogacar, le double vainqueur du Tour, gêné par cette chute est arrivé retardé mais sans conséquence pour le classement général. Premier au sommet des trois côtes de 4e catégorie de la journée, le Danois Magnus Cort Nielsen (EF Education-EasyPost) a endossé le premier maillot à pois du meilleur grimpeur de ce Tour. Dimanche, la troisième étape, la dernière au Danemark avant le retour en France, se déroulera entre Vejle et Sonderborg sur la distance de 182 km.