Elle doit les mener à Amiens au terme d'un parcours sans difficulté particulière de 189,5 km. La température était de 18°C, le ciel couvert et le vent soufflait en rafales à 50 km/h. Seul un sprint intermédiaire, à Rancourt au km 89,5 km, est programmé sur la route de la préfecture de la Somme. L'arrivée est prévue peu après 17h00 à la moyenne la plus favorable (46 km/h).

L'Allemand Tony Martin (Etixx-Quick Step), vainqueur mardi de la 4e étape à Cambrai, est le nouveau maillot jaune. Il possède 12 secondes d'avance sur le Britannique Christopher Froome (Sky), son prédécesseur, et 25 sur l'Américain Tejay Van Garderen (BMC).

Abandon de Nacer Bouhanni

Le coureur français Nacer Bouhanni a abandonné mercredi dans la 5e étape du Tour de France peu après le départ d'Arras. Le sprinteur de l'équipe Cofidis a été victime d'une chute, en compagnie notamment de trois de ses équipiers, sur une route rendue glissante par la pluie.

Seul Bouhanni n'a pu repartir. Il devait être transporté en ambulance vers un hôpital de la région, précise son équipe sur Twitter sans donner de précision sur la nature de ses blessures.

Avec ce 8e abandon depuis le départ d'Utrecht, samedi dernier, il n'y a plus que 190 coureurs sur les routes du Tour de France.

Elle doit les mener à Amiens au terme d'un parcours sans difficulté particulière de 189,5 km. La température était de 18°C, le ciel couvert et le vent soufflait en rafales à 50 km/h. Seul un sprint intermédiaire, à Rancourt au km 89,5 km, est programmé sur la route de la préfecture de la Somme. L'arrivée est prévue peu après 17h00 à la moyenne la plus favorable (46 km/h). L'Allemand Tony Martin (Etixx-Quick Step), vainqueur mardi de la 4e étape à Cambrai, est le nouveau maillot jaune. Il possède 12 secondes d'avance sur le Britannique Christopher Froome (Sky), son prédécesseur, et 25 sur l'Américain Tejay Van Garderen (BMC). Abandon de Nacer Bouhanni Le coureur français Nacer Bouhanni a abandonné mercredi dans la 5e étape du Tour de France peu après le départ d'Arras. Le sprinteur de l'équipe Cofidis a été victime d'une chute, en compagnie notamment de trois de ses équipiers, sur une route rendue glissante par la pluie. Seul Bouhanni n'a pu repartir. Il devait être transporté en ambulance vers un hôpital de la région, précise son équipe sur Twitter sans donner de précision sur la nature de ses blessures. Avec ce 8e abandon depuis le départ d'Utrecht, samedi dernier, il n'y a plus que 190 coureurs sur les routes du Tour de France.