Boonen, dont c'est la 4-ème victoire de la saison après deux étapes du Tour du Qatar (2? HC) et Kuurne-Bruxelels-Kuurne (1. HC) endosse le premier maillot de leader avant la deuxième étape jeudi entre Lierde et Knokke (170,4 km).

La première véritable échappée du jour comprenait trois coureurs au km 26: Pieter Vanspeybrouck (Topsport Vlaanderen-Baloise), Laurens De Vreese (Wanty-Groupe Gobert) et Antoine Demoitie (Wallonie-Bruxelles). Ce trio a entamé le premier des deux circuits locaux de 30 kilomètres avec une avance de 2:45 sur le peloton principalement emmené par les Lotto-Belisol. Un écart qui était tombé à 53 secondes à l'entame de la dernière boucle. C'est Philippe Gilbert (BMC) en personne, qui fut le premier à les rejoindre à 17 kilomètres de l'arrivée, bientôt suivi par tout le peloton.

Il y eut encore une tentative de Timothy Stevens (Team 3M) d'éviter le sprint massif à 7 km de l'arrivée, mais il ne résista pas aux équipes Belkin et Lotto-Belisol.

Boonen, idéalement lancé par Gert Steeglmans, déboîta à 100 mètres de la ligne et résista jusqu au bout au retour d'André Greipel, Theo Bos prenant la 3-ème place.

Boonen, dont c'est la 4-ème victoire de la saison après deux étapes du Tour du Qatar (2? HC) et Kuurne-Bruxelels-Kuurne (1. HC) endosse le premier maillot de leader avant la deuxième étape jeudi entre Lierde et Knokke (170,4 km). La première véritable échappée du jour comprenait trois coureurs au km 26: Pieter Vanspeybrouck (Topsport Vlaanderen-Baloise), Laurens De Vreese (Wanty-Groupe Gobert) et Antoine Demoitie (Wallonie-Bruxelles). Ce trio a entamé le premier des deux circuits locaux de 30 kilomètres avec une avance de 2:45 sur le peloton principalement emmené par les Lotto-Belisol. Un écart qui était tombé à 53 secondes à l'entame de la dernière boucle. C'est Philippe Gilbert (BMC) en personne, qui fut le premier à les rejoindre à 17 kilomètres de l'arrivée, bientôt suivi par tout le peloton. Il y eut encore une tentative de Timothy Stevens (Team 3M) d'éviter le sprint massif à 7 km de l'arrivée, mais il ne résista pas aux équipes Belkin et Lotto-Belisol. Boonen, idéalement lancé par Gert Steeglmans, déboîta à 100 mètres de la ligne et résista jusqu au bout au retour d'André Greipel, Theo Bos prenant la 3-ème place.