"Ce fut à nouveau une journée très chaude sur le Tour", a commenté Maxime Monfort à sa descente de vélo mardi, au terme de la 10 étape qu'il a terminé à la 55e place. "C'était une étape très calme jusqu'à 30 kilomètres de l'arrivée, ce qui n'était pas trop mal après la journée de repos et surtout les deux étapes pyrénéennes le week-end passé", a poursuivi l'équipier d'Andy Schleck.

"Demain (ce mercredi, NDLR), ce sera 33 kilomètres à bloc pour moi lors du contre-la-montre. J'ai hâte d'en découdre, je pense que je peux réaliser un Top 15. Je l'ai déjà fait par le passé, plus d'une fois d'ailleurs. Si je peux viser plus haut? Je préfère rester prudent. Mais il est évident que je vise le meilleur résultat possible (il est actuellement 21e à 7:55, ndlr). J'espère me surprendre, avec pourquoi pas un Top 10. Le sprint aujourd'hui (mardi, NDLR) ? Pour nous, il s'agit d'être à l'avant sans trop gêner les sprinters. Je m'attends encore à de belles bagarres sur ce Tour."

"Ce fut à nouveau une journée très chaude sur le Tour", a commenté Maxime Monfort à sa descente de vélo mardi, au terme de la 10 étape qu'il a terminé à la 55e place. "C'était une étape très calme jusqu'à 30 kilomètres de l'arrivée, ce qui n'était pas trop mal après la journée de repos et surtout les deux étapes pyrénéennes le week-end passé", a poursuivi l'équipier d'Andy Schleck. "Demain (ce mercredi, NDLR), ce sera 33 kilomètres à bloc pour moi lors du contre-la-montre. J'ai hâte d'en découdre, je pense que je peux réaliser un Top 15. Je l'ai déjà fait par le passé, plus d'une fois d'ailleurs. Si je peux viser plus haut? Je préfère rester prudent. Mais il est évident que je vise le meilleur résultat possible (il est actuellement 21e à 7:55, ndlr). J'espère me surprendre, avec pourquoi pas un Top 10. Le sprint aujourd'hui (mardi, NDLR) ? Pour nous, il s'agit d'être à l'avant sans trop gêner les sprinters. Je m'attends encore à de belles bagarres sur ce Tour."