"En accord avec la direction sportive et l'encadrement médical de l'équipe, Tony Martin va rentrer chez lui dans l'après-midi", a en effet annoncé dans la matinée son équipe Omega Pharma.

Martin, 27 ans, souffre d'une fracture du scaphoïde gauche après une chute survenue au début du Tour, dans la première étape conduisant à Seraing le 1-er juillet. "J'ai encore trois semaines avant les JO de Londres. Je sais que cela ne sera pas facile mais je ferai de mon mieux pour être en condition aux Jeux", a déclaré le coureur allemand, candidat au podium dans le contre-la-montre des JO (1-er août).

"Tony a accompli une performance impressionnante ces derniers jours en surmontant la douleur et en étant compétitif dans le contre-la-montre", a souligné le médecin de l'équipe, le Dr Helge Riepenhof. "Mais, d'un point de vue médical, il est temps de laisser la fracture se guérir".

Le champion du monde du contre-la-montre s'est classé 12e de l'exercice, lundi, à Besançon dans la 9e étape du Tour (41,5 km). Au classement général, il pointait à la 67e place, à plus d'une demi-heure du maillot jaune (Wiggins).

"C'est difficile pour moi de quitter le Tour et de laisser mes coéquipiers", a ajouté Martin. "Mais c'est la seule possibilité et je sais qu'ils comprendront. Je ne veux pas que les choses empirent dans la montagne. Je ne peux pas imaginer rester à l'arrière du peloton en souffrant chaque jour un peu plus comme je l'ai fait durant cette semaine. J'ai essayé, j'ai dépensé beaucoup d'énergie avec l'équipe pour arriver jusqu'ici. Maintenant, il est temps de guérir complètement".

Le Tour de France observe ce mardi à Mâcon la première de ses deux journées de repos.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"En accord avec la direction sportive et l'encadrement médical de l'équipe, Tony Martin va rentrer chez lui dans l'après-midi", a en effet annoncé dans la matinée son équipe Omega Pharma. Martin, 27 ans, souffre d'une fracture du scaphoïde gauche après une chute survenue au début du Tour, dans la première étape conduisant à Seraing le 1-er juillet. "J'ai encore trois semaines avant les JO de Londres. Je sais que cela ne sera pas facile mais je ferai de mon mieux pour être en condition aux Jeux", a déclaré le coureur allemand, candidat au podium dans le contre-la-montre des JO (1-er août). "Tony a accompli une performance impressionnante ces derniers jours en surmontant la douleur et en étant compétitif dans le contre-la-montre", a souligné le médecin de l'équipe, le Dr Helge Riepenhof. "Mais, d'un point de vue médical, il est temps de laisser la fracture se guérir". Le champion du monde du contre-la-montre s'est classé 12e de l'exercice, lundi, à Besançon dans la 9e étape du Tour (41,5 km). Au classement général, il pointait à la 67e place, à plus d'une demi-heure du maillot jaune (Wiggins). "C'est difficile pour moi de quitter le Tour et de laisser mes coéquipiers", a ajouté Martin. "Mais c'est la seule possibilité et je sais qu'ils comprendront. Je ne veux pas que les choses empirent dans la montagne. Je ne peux pas imaginer rester à l'arrière du peloton en souffrant chaque jour un peu plus comme je l'ai fait durant cette semaine. J'ai essayé, j'ai dépensé beaucoup d'énergie avec l'équipe pour arriver jusqu'ici. Maintenant, il est temps de guérir complètement". Le Tour de France observe ce mardi à Mâcon la première de ses deux journées de repos. Sportfootmagazine.be, avec Belga