Le coureur luxembourgeois, troisième du Tour l'an passé, a quitté la course après la révélation d'un contrôle antidopage positif lors de la 13e étape dont l'arrivée était jugée au Cap d'Agde.

"Un médecin est venu m'informer mardi soir que l'on avait retrouvé un produit interdit dans mes urines lors d'un contrôle effectué le 14 juillet. Je nie formellement m'être dopé. Je n'ai pas d'explications pour justifier ce contrôle positif. C'est la raison pour laquelle je demanderai l'échantillon B. Si la contre-expertise se révèle également positive, c'est que l'on m'a empoisonné et je porterai alors plainte contre X".

Schleck quitte le Tour

Dans un communiqué transmis dans la soirée, RadioShack a expliqué qu'il restait "attaché à la plus grande transparence. Après avoir été informée par l'UCI de la présence de Xipamide dans l'échantillon d'urine de Frank Schleck, l'équipe a décidé de renvoyer immédiatement Frank Schleck du Tour de France. Bien que le résultat anormal d'un échantillon A ne l'oblige pas, Mr. Schleck et l'équipe pensent que c'est la meilleure chose à faire, afin de permettre au Tour de France de poursuivre dans le calme et permettre à Frank Schleck de préparer sa défense."

Après 15 étapes, Frank Schleck occupait la 12e place du classement général, à 9 min 45 sec du maillot jaune (Wiggins). Le coureur âgé de 32 ans, frère aîné d'Andy (vainqueur du Tour en 2010 et 2e en 2011) a été contrôlé à un diurétique, une substance dite spécifiée, pour laquelle la sanction peut aller d'une réprimande à deux ans de suspension.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le coureur luxembourgeois, troisième du Tour l'an passé, a quitté la course après la révélation d'un contrôle antidopage positif lors de la 13e étape dont l'arrivée était jugée au Cap d'Agde. "Un médecin est venu m'informer mardi soir que l'on avait retrouvé un produit interdit dans mes urines lors d'un contrôle effectué le 14 juillet. Je nie formellement m'être dopé. Je n'ai pas d'explications pour justifier ce contrôle positif. C'est la raison pour laquelle je demanderai l'échantillon B. Si la contre-expertise se révèle également positive, c'est que l'on m'a empoisonné et je porterai alors plainte contre X". Schleck quitte le Tour Dans un communiqué transmis dans la soirée, RadioShack a expliqué qu'il restait "attaché à la plus grande transparence. Après avoir été informée par l'UCI de la présence de Xipamide dans l'échantillon d'urine de Frank Schleck, l'équipe a décidé de renvoyer immédiatement Frank Schleck du Tour de France. Bien que le résultat anormal d'un échantillon A ne l'oblige pas, Mr. Schleck et l'équipe pensent que c'est la meilleure chose à faire, afin de permettre au Tour de France de poursuivre dans le calme et permettre à Frank Schleck de préparer sa défense." Après 15 étapes, Frank Schleck occupait la 12e place du classement général, à 9 min 45 sec du maillot jaune (Wiggins). Le coureur âgé de 32 ans, frère aîné d'Andy (vainqueur du Tour en 2010 et 2e en 2011) a été contrôlé à un diurétique, une substance dite spécifiée, pour laquelle la sanction peut aller d'une réprimande à deux ans de suspension. Sportfootmagazine.be, avec Belga