L'étape a été remportée par son compatriote Jos Van Emden (LottoNL-Jumbo) en 33:08, devant Dumoulin, 2e à 15 secondes, et l'Italien Manuel Quinziato (BMC), 3e à 27 secondes.

Tom Dumoulin avait perdu son maillot rose de leader au soir de la 19e étape était 4e avant cet exercice chronométré. Il a profité de ses capacités sur le contre-la-montre pour combler un retard de 53 secondes sur le Colombien Nairo Quintana (Col/Movistar). Au classement général final, le Néerlandais devance Quintana de 31 secondes et l'Italien Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) de 40 secondes. Il succède au palmarès à ce dernier. C'est vraiment fou. Je ne sais pas décrire cette sensation. C'était une journée très tendue, j'étais vraiment nerveux. Je devais rester calme. Mais j'avais de bonnes jambes et c'est passé", a déclaré le coureur de l'équipe Sunweb après l'arrivée. Dumoulin, 26 ans, remporte son premier grand tour à l'occasion de ce Giro. En 2015, il avait perdu le maillot rouge de leader de la Vuelta à deux journées de la fin.

L'étape a été remportée par son compatriote Jos Van Emden (LottoNL-Jumbo) en 33:08, devant Dumoulin, 2e à 15 secondes, et l'Italien Manuel Quinziato (BMC), 3e à 27 secondes.Tom Dumoulin avait perdu son maillot rose de leader au soir de la 19e étape était 4e avant cet exercice chronométré. Il a profité de ses capacités sur le contre-la-montre pour combler un retard de 53 secondes sur le Colombien Nairo Quintana (Col/Movistar). Au classement général final, le Néerlandais devance Quintana de 31 secondes et l'Italien Vincenzo Nibali (Bahrain Merida) de 40 secondes. Il succède au palmarès à ce dernier. C'est vraiment fou. Je ne sais pas décrire cette sensation. C'était une journée très tendue, j'étais vraiment nerveux. Je devais rester calme. Mais j'avais de bonnes jambes et c'est passé", a déclaré le coureur de l'équipe Sunweb après l'arrivée. Dumoulin, 26 ans, remporte son premier grand tour à l'occasion de ce Giro. En 2015, il avait perdu le maillot rouge de leader de la Vuelta à deux journées de la fin.