"C'était une course folle, dans laquelle nous avons spéculé que Nikolas Maes et son petit groupe puissent rester à l'avant. Mais à mesure que les kilomètres avançaient, je voyais de moins en moins de visages dans le peloton et j'ai choisi d'attaquer. Aussi car dans le passé j'ai souvent opté pour une position d'attente et ensuite perdu", a analysé Boonen.

"Dans le final, nous ne savions rien, nous n'avons reçu aucune indication sur l'écart. C'est comme si nous étions dans une course de néophytes", a ajouté le coureur de 31 ans. "Peu avant de commencer à sprinter, j'ai voulu changer de vitesse. Mais je me suis retrouvé sur le petit plateau. Heureusement personne n'a vu cela et j'ai pu vite rétablir la situation. À partir de maintenant je pense au reste de la saison : je récupère et puis je mise tout sur les jeux Olympiques."

Boonen succès à Philippe Gilbert au palmarès du championnat de Belgique. "Ce n'est pas une revanche sur l'année passée. Là aussi j'aurais aimé gagner, mais Gilbert était meilleur. Aujourd'hui il a essayé de revenir sur nous dans le final, mais, comme moi l'an passé, il ne pouvait plus boucher le trou."

Gilbert : "J'ai tenté le tout pour tout"

"Quand j'ai senti que les coureurs qui travaillaient dans le peloton ne seraient pas parvenus à boucher le trou, j'ai tenté l'attaque, le tout pour le tout", a déclaré Philippe Gilbert après l'arrivée. "D'abord j'ai pu profiter du vent pour sortir du peloton et revenir un peu, mais sur cette longue ligne droite, c'était irréalisable pour un seul homme de rejoindre la tête. J'ai joué et j'ai perdu donc, mais, à une semaine du départ du Tour, c'était très utile d'aller encore une fois très loin dans l'effort."

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"C'était une course folle, dans laquelle nous avons spéculé que Nikolas Maes et son petit groupe puissent rester à l'avant. Mais à mesure que les kilomètres avançaient, je voyais de moins en moins de visages dans le peloton et j'ai choisi d'attaquer. Aussi car dans le passé j'ai souvent opté pour une position d'attente et ensuite perdu", a analysé Boonen. "Dans le final, nous ne savions rien, nous n'avons reçu aucune indication sur l'écart. C'est comme si nous étions dans une course de néophytes", a ajouté le coureur de 31 ans. "Peu avant de commencer à sprinter, j'ai voulu changer de vitesse. Mais je me suis retrouvé sur le petit plateau. Heureusement personne n'a vu cela et j'ai pu vite rétablir la situation. À partir de maintenant je pense au reste de la saison : je récupère et puis je mise tout sur les jeux Olympiques." Boonen succès à Philippe Gilbert au palmarès du championnat de Belgique. "Ce n'est pas une revanche sur l'année passée. Là aussi j'aurais aimé gagner, mais Gilbert était meilleur. Aujourd'hui il a essayé de revenir sur nous dans le final, mais, comme moi l'an passé, il ne pouvait plus boucher le trou." Gilbert : "J'ai tenté le tout pour tout" "Quand j'ai senti que les coureurs qui travaillaient dans le peloton ne seraient pas parvenus à boucher le trou, j'ai tenté l'attaque, le tout pour le tout", a déclaré Philippe Gilbert après l'arrivée. "D'abord j'ai pu profiter du vent pour sortir du peloton et revenir un peu, mais sur cette longue ligne droite, c'était irréalisable pour un seul homme de rejoindre la tête. J'ai joué et j'ai perdu donc, mais, à une semaine du départ du Tour, c'était très utile d'aller encore une fois très loin dans l'effort." Sportfootmagazine.be, avec Belga