Roi des classiques du printemps, Tom Boonen vise un 2e titre national devant son public campinois, après celui conquis il y a trois ans à Aywaille.

"Je ne suis quand même pas certain de gagner", déclare Boonen. "Un championnat est toujours une course bizarre, qu'il est difficile de remporter. Tout le monde s'attend à un sprint massif sur le parcours plat de Geel, mais je n'en suis pas si sûr. Si la météo s'en mêle, on pourrait avoir une course difficile où le vent jouera un rôle important".

Le coureur d'Omega Pharma-Quick.Step ne de dérobe toutefois pas à son statut de favori. "Après ma belle campagne printanière, je me suis bien préparé pour la seconde partie de saison, qui débute avec ce National. Jurgen Roelandts, Greg Van Avermaet, Kris Boeckmans, Jens Keukeleire et Philippe Gilbert seront mes principaux adversaires, mais on aura peut-être aussi un invité-surprise", a poursuivi Boonen.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Roi des classiques du printemps, Tom Boonen vise un 2e titre national devant son public campinois, après celui conquis il y a trois ans à Aywaille. "Je ne suis quand même pas certain de gagner", déclare Boonen. "Un championnat est toujours une course bizarre, qu'il est difficile de remporter. Tout le monde s'attend à un sprint massif sur le parcours plat de Geel, mais je n'en suis pas si sûr. Si la météo s'en mêle, on pourrait avoir une course difficile où le vent jouera un rôle important". Le coureur d'Omega Pharma-Quick.Step ne de dérobe toutefois pas à son statut de favori. "Après ma belle campagne printanière, je me suis bien préparé pour la seconde partie de saison, qui débute avec ce National. Jurgen Roelandts, Greg Van Avermaet, Kris Boeckmans, Jens Keukeleire et Philippe Gilbert seront mes principaux adversaires, mais on aura peut-être aussi un invité-surprise", a poursuivi Boonen. Sportfootmagazine.be, avec Belga