Pour son deuxième titre national après 2019, Tim Merlier, 29 ans, succède à Wout van Aert qui a fait l'impasse (genou) et l'a emporté à l'issue d'un sprint massif très serré devant Jordi Meeus (Bora-Hansgrohe) et Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix), 3e.

Quatorze coureurs ont mené la première escapade de la journée avec Naesen, Van Gils, Van Moer, Robeet, Van Lerberghe, Hermans, Gianni Vermeersch, Fretin, Iserbyt, De Maeght, Molly, Joseph, Kielich et Goeman.

Après deux heures de course, les positions se sont regroupées. La nervosité a gagné le peloton dans les 100 derniers kilomètres avec notamment une chute de plusieurs coureurs à 80 bornes de l'arrivée. Tim Merlier, Jasper Philipsen, Edward Theuns et Tom Devriendt, notamment, ont pris un billet de parterre.

Remco Evenepoel était parmi les coureurs à devoir effectuer la chasse un moment. Un peloton morcelé poursuivait sa route à quatre tours de l'arrivée et 55 km à parcourir.

Dix kilomètres plus loin, Sep Vanmarcke (Israël Start-Up Nation) s'est retrouvé devant rattrapé bien vite par dix autres coureurs Tom Van Asbroeck (Israël Start-Up Nation), Florian Vermeersch (Lotto-Soudal), Tosh Van der Sande (Jumbo-Visma), Stan Dewulf (AG2R Citroën), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Lindsay De Vylder (Sport Vlaanderen-Baloise), Jasper Philipsen et Fabio Van Den Bossche (Alpecin-Fenix), Pieter Serry et Tim Declercq (Quick-Step Alpha Vynil).

Philipsen a crevé à 17 km de l'arrivée l'obligeant à l'effort et le sprinter était repris par le peloton. Stuyven et Vanmarcke ont tenté le coup à l'entame du dernier tour. Evenepoel et Julian Mertens (Sport Vlaanderen-Baloise) effectuaient la jonction. Le regroupement global s'est effectué à 2,8 bornes du but.

Pour son deuxième titre national après 2019, Tim Merlier, 29 ans, succède à Wout van Aert qui a fait l'impasse (genou) et l'a emporté à l'issue d'un sprint massif très serré devant Jordi Meeus (Bora-Hansgrohe) et Jasper Philipsen (Alpecin-Fenix), 3e. Quatorze coureurs ont mené la première escapade de la journée avec Naesen, Van Gils, Van Moer, Robeet, Van Lerberghe, Hermans, Gianni Vermeersch, Fretin, Iserbyt, De Maeght, Molly, Joseph, Kielich et Goeman. Après deux heures de course, les positions se sont regroupées. La nervosité a gagné le peloton dans les 100 derniers kilomètres avec notamment une chute de plusieurs coureurs à 80 bornes de l'arrivée. Tim Merlier, Jasper Philipsen, Edward Theuns et Tom Devriendt, notamment, ont pris un billet de parterre. Remco Evenepoel était parmi les coureurs à devoir effectuer la chasse un moment. Un peloton morcelé poursuivait sa route à quatre tours de l'arrivée et 55 km à parcourir. Dix kilomètres plus loin, Sep Vanmarcke (Israël Start-Up Nation) s'est retrouvé devant rattrapé bien vite par dix autres coureurs Tom Van Asbroeck (Israël Start-Up Nation), Florian Vermeersch (Lotto-Soudal), Tosh Van der Sande (Jumbo-Visma), Stan Dewulf (AG2R Citroën), Jasper Stuyven (Trek-Segafredo), Lindsay De Vylder (Sport Vlaanderen-Baloise), Jasper Philipsen et Fabio Van Den Bossche (Alpecin-Fenix), Pieter Serry et Tim Declercq (Quick-Step Alpha Vynil). Philipsen a crevé à 17 km de l'arrivée l'obligeant à l'effort et le sprinter était repris par le peloton. Stuyven et Vanmarcke ont tenté le coup à l'entame du dernier tour. Evenepoel et Julian Mertens (Sport Vlaanderen-Baloise) effectuaient la jonction. Le regroupement global s'est effectué à 2,8 bornes du but.