"Armstrong a fait perdre toute crédibilité à ceux qui avaient couru en même temps que lui et qui sont encore actuellement dans le peloton", pense Hushovd, qui s'est aussi déclaré surpris de l'ampleur du système de dopage ayant résidé dans l'ancienne équipe US Postal. "J'en veux à Armstrong et à ceux qui nous ont trompés. Je ne me serais jamais attendu à un tel usage systématique du dopage. La manière dont il s'est comporté et son arrogance envers ceux qui disaient la vérité est choquante."

L'ancien champion du monde norvégien réfute pour sa part avoir un jour eu recours au dopage. "La seule chose que je peux dire, c'est que ma conscience est tranquille. Les coureurs dopés ont peut-être fait les mêmes déclarations dans le passé, mais ce qui importe c'est que je me sente clair dans mon âme et mon esprit."

Après seize longs mois d'absence au sein du peloton suite à une infection virale, Hushovd a signé samedi son premier succès pour l'équipe BMC depuis son arrivée en début 2012 en remportant la première étape du Tour du Haut-Var, au terme duquel le Norvégien s'est classé à la 5e place du classement général.

"Armstrong a fait perdre toute crédibilité à ceux qui avaient couru en même temps que lui et qui sont encore actuellement dans le peloton", pense Hushovd, qui s'est aussi déclaré surpris de l'ampleur du système de dopage ayant résidé dans l'ancienne équipe US Postal. "J'en veux à Armstrong et à ceux qui nous ont trompés. Je ne me serais jamais attendu à un tel usage systématique du dopage. La manière dont il s'est comporté et son arrogance envers ceux qui disaient la vérité est choquante." L'ancien champion du monde norvégien réfute pour sa part avoir un jour eu recours au dopage. "La seule chose que je peux dire, c'est que ma conscience est tranquille. Les coureurs dopés ont peut-être fait les mêmes déclarations dans le passé, mais ce qui importe c'est que je me sente clair dans mon âme et mon esprit." Après seize longs mois d'absence au sein du peloton suite à une infection virale, Hushovd a signé samedi son premier succès pour l'équipe BMC depuis son arrivée en début 2012 en remportant la première étape du Tour du Haut-Var, au terme duquel le Norvégien s'est classé à la 5e place du classement général.