Tadej Pogacar, double vainqueur du Tour de France, a dévoilé une partie de son programme pour la saison à venir. Il tentera évidemment de reconduire son titre à la Grande Boucle pour un troisième maillot jaune à Paris, mais reviendra aussi sur deux Monuments du sport cycliste sur lesquels il avait levé les bras cette année : Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie.

Mais le Slovène ne se contentera pas que de ces deux courses d'un jour mythiques puisqu'il sera aussi au départ des deux premiers Monuments de la saison: Milan - San Remo et surtout le Tour des Flandres qu'il découvrira. Sur les routes escarpées parsemées de monts pentus et de pavés, le Slovène tentera de prendre ses repères sur ce type de revêtement en vue de la cinquième étape du Tour de France entre Lille et Aremberg où 19,4 km de pavés seront au programme. De là à dire qu'il pourra déjà rivaliser avec les Kasper Asgreen, Mathieu van der Poel, Wout Van Aert, Florian Sénéchal ou Greg Van Avermaet, il y a un pas que nous ne franchirons pas encore, même si on a déjà vu que le natif de Klanec était capable de tout.

En plus de ce menu déjà copieux, le Slovène de 23 ans aura aussi la Vuelta et les championnats du monde en Australie inscrits à son programme.

Tadej Pogacar, double vainqueur du Tour de France, a dévoilé une partie de son programme pour la saison à venir. Il tentera évidemment de reconduire son titre à la Grande Boucle pour un troisième maillot jaune à Paris, mais reviendra aussi sur deux Monuments du sport cycliste sur lesquels il avait levé les bras cette année : Liège-Bastogne-Liège et le Tour de Lombardie. Mais le Slovène ne se contentera pas que de ces deux courses d'un jour mythiques puisqu'il sera aussi au départ des deux premiers Monuments de la saison: Milan - San Remo et surtout le Tour des Flandres qu'il découvrira. Sur les routes escarpées parsemées de monts pentus et de pavés, le Slovène tentera de prendre ses repères sur ce type de revêtement en vue de la cinquième étape du Tour de France entre Lille et Aremberg où 19,4 km de pavés seront au programme. De là à dire qu'il pourra déjà rivaliser avec les Kasper Asgreen, Mathieu van der Poel, Wout Van Aert, Florian Sénéchal ou Greg Van Avermaet, il y a un pas que nous ne franchirons pas encore, même si on a déjà vu que le natif de Klanec était capable de tout.En plus de ce menu déjà copieux, le Slovène de 23 ans aura aussi la Vuelta et les championnats du monde en Australie inscrits à son programme.