La météo aura joué des tours aux coureurs favoris lors de cette première étape du Tour de France. Ils se sont tous élancés très tôt en prévision d'une pluie annoncée en début de la soirée. Mais il était question de gouttes dès le premier départ. Yves Lampaert aura profité de conditions légèrement plus favorables pour faire la nique à son compatriote Wout Van Aert qui pensait avoir fait le plus dur en remportant son bras de fer avec Tadej Pogacar et Filippo Ganna.

Premier belge à remporter un chrono d'ouverture depuis 1983

Le citoyen d'Izegem s'est montré le plus rapide du contre-la-montre de 13,2 km tracé dans les rues de la capitale danoise et disputé sous la pluie. Il a signé le temps de 15:17.76 à la moyenne de 51.778 km/h. Lampaert est le 57e Belge à endosser le maillot jaune et le premier depuis 2018 et Greg Van Avermaet. Le Flandrien est aussi le premier de nos compatriotes à remporter un chrono d'ouverture dans le Tour de France depuis 1983 et Eric Vanderaerden. Profitant d'une météo un peu moins défavorable que les principaux favoris qui étaient tous partis avant lui, le vice-champion de Belgique de contre-la-montre, âgé de 31 ans, a devancé Wout van Aert (Jumbo-Visma) qui pensait pouvoir s'emparer du maillot jaune quand il avait devancé les autres favoris. Van Aert termine à 4.55 secondes (15:22.31) de Lampaert.

Wout Van Aert pensait avoir séduit la Petite Sirène, mais c'est Yves Lampaert qui sera finalement le plus rapide., iStock
Wout Van Aert pensait avoir séduit la Petite Sirène, mais c'est Yves Lampaert qui sera finalement le plus rapide. © iStock

L'autre surprise est venue de Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates). Le Slovène, vainqueur des deux précédentes éditions du Tour de France, a pris la 3e place à 7.03 secondes (15:24.79). Il a déjà marqué les esprits auprès de tous les autres candidats à la victoire sur les Champs Elysées le 24 juillet prochain.

L'Italien Filippo Ganna (INEOS-Grenadiers), le porteur du maillot arc-en-ciel de champion du monde du chrono, a dû se contenter de la 4e place à 10.22 secondes (15:27.98). Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a longtemps signé le meilleur temps en 15:30.62 jusqu'à l'arrivée de Ganna. Il se classe finalement 5e à 12.86 secondes.

Tadej Pogacar a déjà marqué les esprits par rapport à ses rivaux à la victoire finale, notamment en devançant des Primoz Roglic et Jonas Vingegaard, pourtant auteurs de belles prestations., iStock
Tadej Pogacar a déjà marqué les esprits par rapport à ses rivaux à la victoire finale, notamment en devançant des Primoz Roglic et Jonas Vingegaard, pourtant auteurs de belles prestations. © iStock

Le premier grand favori pour le classement général à s'élancer le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), champion olympique dans cet exercice, a pris la 8e place à 15.41 secondes (15:33.17) juste derrière son équipier le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), 2e du Tour 2021 et favori de l'immense foule présente. Il s'est classé 7e à 15.16 secondes (15.32.92) devancé d'un souffle de son compatriote, l'ancien champion du monde Mads Pedersen, 6e à 14.69 secondes (15.32.45).

Du côté des Belges, derrière Lampaert et van Aert, le meilleur temps a été signé par Dylan Teuns (Trek-Segafredo) qui a pris la 10e place à 20.08 secondes (15.37.84) de Lampaert. L'équipe de ce dernier est d'ailleurs visé par une enquête pour suspicions de dopage et son domicile aurait été perquisitionné aujourd'hui selon la presse flamande.

Le Français Christophe Laporte, équipier de Wout van Aert, a lui réalisé le meilleur chrono intermédiaire après 6.6 km. Il a toutefois perdu toutes ses chances en chutant par la suite dans un virage.

Samedi, la 2e étape, la première en ligne toujours disputée au Danemark, reliera Roskilde et Nyborg sur la distance de 202,5 km.

La météo aura joué des tours aux coureurs favoris lors de cette première étape du Tour de France. Ils se sont tous élancés très tôt en prévision d'une pluie annoncée en début de la soirée. Mais il était question de gouttes dès le premier départ. Yves Lampaert aura profité de conditions légèrement plus favorables pour faire la nique à son compatriote Wout Van Aert qui pensait avoir fait le plus dur en remportant son bras de fer avec Tadej Pogacar et Filippo Ganna. Le citoyen d'Izegem s'est montré le plus rapide du contre-la-montre de 13,2 km tracé dans les rues de la capitale danoise et disputé sous la pluie. Il a signé le temps de 15:17.76 à la moyenne de 51.778 km/h. Lampaert est le 57e Belge à endosser le maillot jaune et le premier depuis 2018 et Greg Van Avermaet. Le Flandrien est aussi le premier de nos compatriotes à remporter un chrono d'ouverture dans le Tour de France depuis 1983 et Eric Vanderaerden. Profitant d'une météo un peu moins défavorable que les principaux favoris qui étaient tous partis avant lui, le vice-champion de Belgique de contre-la-montre, âgé de 31 ans, a devancé Wout van Aert (Jumbo-Visma) qui pensait pouvoir s'emparer du maillot jaune quand il avait devancé les autres favoris. Van Aert termine à 4.55 secondes (15:22.31) de Lampaert. L'autre surprise est venue de Tadej Pogacar (UAE-Team Emirates). Le Slovène, vainqueur des deux précédentes éditions du Tour de France, a pris la 3e place à 7.03 secondes (15:24.79). Il a déjà marqué les esprits auprès de tous les autres candidats à la victoire sur les Champs Elysées le 24 juillet prochain. L'Italien Filippo Ganna (INEOS-Grenadiers), le porteur du maillot arc-en-ciel de champion du monde du chrono, a dû se contenter de la 4e place à 10.22 secondes (15:27.98). Le Néerlandais Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) a longtemps signé le meilleur temps en 15:30.62 jusqu'à l'arrivée de Ganna. Il se classe finalement 5e à 12.86 secondes.Le premier grand favori pour le classement général à s'élancer le Slovène Primoz Roglic (Jumbo-Visma), champion olympique dans cet exercice, a pris la 8e place à 15.41 secondes (15:33.17) juste derrière son équipier le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma), 2e du Tour 2021 et favori de l'immense foule présente. Il s'est classé 7e à 15.16 secondes (15.32.92) devancé d'un souffle de son compatriote, l'ancien champion du monde Mads Pedersen, 6e à 14.69 secondes (15.32.45). Du côté des Belges, derrière Lampaert et van Aert, le meilleur temps a été signé par Dylan Teuns (Trek-Segafredo) qui a pris la 10e place à 20.08 secondes (15.37.84) de Lampaert. L'équipe de ce dernier est d'ailleurs visé par une enquête pour suspicions de dopage et son domicile aurait été perquisitionné aujourd'hui selon la presse flamande. Le Français Christophe Laporte, équipier de Wout van Aert, a lui réalisé le meilleur chrono intermédiaire après 6.6 km. Il a toutefois perdu toutes ses chances en chutant par la suite dans un virage.Samedi, la 2e étape, la première en ligne toujours disputée au Danemark, reliera Roskilde et Nyborg sur la distance de 202,5 km.