Le Tour d'Italie 2022 (6-29 mai) proposera six étapes taillées pour les grimpeurs, ont annoncé mercredi les organisateurs, RCS Sport, qui dévoilent cette année le parcours au compte-goutte sans préciser la position des étapes présentées.

ETNA, BLOCKHAUS ET MARMOLADA AU MENU

La première des étapes de montagne se tiendra en Sicile, entre Avola et le Rifugio Sapienza, situé sur les pentes de l'Etna. Longue de 166 kilomètres, elle offrira 3590 mètres de dénivelé positif. "C'est clair que ce Giro s'annonce difficile avec six étapes de montagne", a analysé Egan Bernal, vainqueur sortant. "Cette première en altitude sur l'Etna sera importante car elle pourrait écarter les prétendants au général qui ne sont pas encore à 100 %."

La deuxième est située dans les Apennins. Les 187 kilomètres entre Isernia et le Blockhaus n'offriront aucun répit au peloton. En 2017, un autre Colombien avait brillé en la personne de Nairo Quintana, vainqueur en solitaire au sommet d'une pente finale de 13,6 km qui affiche des passages à 14%.

Les coureurs du Giro sur les pentes du Blockhaus en 2017., iStock
Les coureurs du Giro sur les pentes du Blockhaus en 2017. © iStock

Il faudra ensuite attendre les Alpes piémontaises pour la 3e étape de montagne, prévue entre Rivarolo Canavese et Cogne (177 km). Après une première moitié de journée relativement plate, les coureurs enchaîneront par le triptyque Pila-les-Fleurs, Verrogne et Cogne. Quarante-six des quatre-vingts derniers kilomètres seront en montée.

La quatrième étape de montagne débutera de Salo, sur les rives du Lac de Garde, et se ponctuera à Aprica après 200 kilomètres. Elle empruntera le Goletto di Cadino, dompté en 1998 par le regretté Marco Pantani lors de sa seule victoire finale sur la 'corsa rosa', le Mortirolo via Monno, Teglio et Santa Cristina, emprunté pour la première fois depuis 1999.

La cinquième étape de montagne s'annonce particulière. En effet, elle débutera d'emblée par l'ascension du Passo del Tonale. Après 70 kilomètres en descente, le parcours sera riche des ascensions du Passo del Vetriolo et Menador. L'arrivée à Lavarone, après 165 km de course, se disputera 8 bornes après le sommet de l'ultime difficulté du jour.

Enfin, la 6e étape de montagne, longue de 167 km entre Belluno et Marmolada, dans les Dolomites, offrira trois terribles ascensions avec le Passo San Pellegrino et ses passages à plus de 15%, le Passo Pordoi, 'Cima Coppi' de ce Giro 2022 avec un passage à 2239 mètres d'altitude, ainsi que Marmolada, où l'arrivée sera jugée après 14 km d'ascension à 7,6 % de moyenne, dont les six derniers à près de 11%.

SIX ETAPES POUR BAROUDEURS DONT UNE AUTOUR DE NAPLES

Les coureurs offensifs se verront ainsi offrir un parcours vallonné, avec un dénivelé de 4.490m "digne d'une étape des Dolomites", selon RCS Sport, entre Diamante, en Calabre, et Potenza, en Basilicate, pour un total de 198 km.

Toujours dans le Sud de la Botte, une autre étape propice aux attaques se tiendra autour de Naples (149 km, dénivelé de 2.130m).

Dans le centre de l'Italie, l'étape Pescara-Jesi, entre les Abruzzes et les Marches, proposera, sur 194 km, six côtes (dont trois pour le classement de la montagne) et 1.730m de dénivelé.

Dans le Nord, une étape "de moyenne montagne propice aux échappées" est dessinée entre Parme (Emilie-Romagne) et Gênes (Ligurie) sur 186 km et un dénivelé de 2.840m.

L'étape entre Santena et Turin, dans le Piémont, promet d'être intense avec ses 3.470m de dénivelé pour seulement 153 km de course, avec une double ascension de Superga et une triple ascension du Colle della Maddalena et de la Roccia Santa Brigida.

En panne de victoire au sprint sur le Giro 2020, Peter Sagan s'était imposé en solitaire et en baroudeur du côté de Tortoreto., iStock
En panne de victoire au sprint sur le Giro 2020, Peter Sagan s'était imposé en solitaire et en baroudeur du côté de Tortoreto. © iStock

La dernière des étapes présentées mardi se disputera dans le Frioul-Vénétie Julienne entre Marano Lagunare et le Sanctuaire de Castelmonte, où l'arrivée sera jugée au sommet d'un col de deuxième catégorie. "Ce sont six étapes très intéressantes qui offrent de multiples manières de gagner: des échappées de loin, des attaques dans le final ou des sprints groupés", a résumé le Slovaque Peter Sagan. "Ces étapes seront certainement importantes pour le classement par points, mais aussi si les coureurs du général devaient bouger, alors elles deviendraient importantes pour le maillot rose. C'est sur une étape au terrain mixte, comme celles-ci, que j'ai gagné ma première étape sur le Giro en 2020. J'aime vraiment ce genre de profils d'étapes, ils me conviennent très bien."

SEPT POSSIBILITES DE SPRINT MASSIF

Le Tour d'Italie 2022 comptera sept étapes propices aux sprinteurs, avaient annoncé lundi les organisateurs. Les as de la dernière ligne droite pourront en découdre lors de deux étapes en Hongrie, où se tiendra le Grand Départ de cette 105e édition, à savoir la 1re étape, Budapest-Visegrad, et la 3e, Kaposvar-Balatonfüred.

Entre les deux, un contre-la-montre individuel figure au menu. Ces étapes avaient déjà été annoncées par l'organisation du Giro, RCS Sport.

Lundi, cinq autres étapes qui pourraient se terminer par un sprint massif ont été révélées, sans préciser leur place dans le parcours.

Tim Merlier qui s'était imposé au sprint lors de la 2e étape du Giro cette année aura sept possibilités de ramener un bouquet d'Italie en 2022., iStock
Tim Merlier qui s'était imposé au sprint lors de la 2e étape du Giro cette année aura sept possibilités de ramener un bouquet d'Italie en 2022. © iStock

L'une d'elles se disputera en Sicile, entre Catane et Messine.

Une autre est programmée dans le sud de la Botte, en Calabre, entre Palmi et Scalea.

Les trois autres sprints sont attendus dans le Nord: Santarcangelo di Romagna-Reggio Emilia en Emilie-Romagne, Sanremo-Cuneo entre la Ligurie et le Piémont et Borgo Valsugana-Treviso entre le Trentin-Haut-Adige et la Vénétie. "C'est un Giro avec beaucoup d'excellentes opportunités pour les sprinteurs", s'est réjoui Elia Viviani, qui rejoindra INEOS Grenadiers la saison prochaine, dans un communiqué de l'organisation. "Peut-être que l'arrivée de la première étape est plus favorable à un finisseur ou à un sprinteur qui grimpe bien. J'aimerais pouvoir lutter à nouveau pour le maillot cyclamen (du classement par points, ndlr) et essayer de gagner quelques étapes comme celle de Trévise, qui est proche d'où se trouvent la plupart de mes fans, ou à Reggio Emilia. Il y a certainement des opportunités pour rééditer ma performance du Giro 2018 (quatre victoires d'étapes et maillot cyclamen, ndlr): ce serait un rêve!".

Jeudi, la ville d'arrivée du 105e Giro sera révélée. Le Colombien Egan Bernal s'est imposé en 2021.

Le Tour d'Italie 2022 (6-29 mai) proposera six étapes taillées pour les grimpeurs, ont annoncé mercredi les organisateurs, RCS Sport, qui dévoilent cette année le parcours au compte-goutte sans préciser la position des étapes présentées.La première des étapes de montagne se tiendra en Sicile, entre Avola et le Rifugio Sapienza, situé sur les pentes de l'Etna. Longue de 166 kilomètres, elle offrira 3590 mètres de dénivelé positif. "C'est clair que ce Giro s'annonce difficile avec six étapes de montagne", a analysé Egan Bernal, vainqueur sortant. "Cette première en altitude sur l'Etna sera importante car elle pourrait écarter les prétendants au général qui ne sont pas encore à 100 %." La deuxième est située dans les Apennins. Les 187 kilomètres entre Isernia et le Blockhaus n'offriront aucun répit au peloton. En 2017, un autre Colombien avait brillé en la personne de Nairo Quintana, vainqueur en solitaire au sommet d'une pente finale de 13,6 km qui affiche des passages à 14%.Il faudra ensuite attendre les Alpes piémontaises pour la 3e étape de montagne, prévue entre Rivarolo Canavese et Cogne (177 km). Après une première moitié de journée relativement plate, les coureurs enchaîneront par le triptyque Pila-les-Fleurs, Verrogne et Cogne. Quarante-six des quatre-vingts derniers kilomètres seront en montée. La quatrième étape de montagne débutera de Salo, sur les rives du Lac de Garde, et se ponctuera à Aprica après 200 kilomètres. Elle empruntera le Goletto di Cadino, dompté en 1998 par le regretté Marco Pantani lors de sa seule victoire finale sur la 'corsa rosa', le Mortirolo via Monno, Teglio et Santa Cristina, emprunté pour la première fois depuis 1999.La cinquième étape de montagne s'annonce particulière. En effet, elle débutera d'emblée par l'ascension du Passo del Tonale. Après 70 kilomètres en descente, le parcours sera riche des ascensions du Passo del Vetriolo et Menador. L'arrivée à Lavarone, après 165 km de course, se disputera 8 bornes après le sommet de l'ultime difficulté du jour. Enfin, la 6e étape de montagne, longue de 167 km entre Belluno et Marmolada, dans les Dolomites, offrira trois terribles ascensions avec le Passo San Pellegrino et ses passages à plus de 15%, le Passo Pordoi, 'Cima Coppi' de ce Giro 2022 avec un passage à 2239 mètres d'altitude, ainsi que Marmolada, où l'arrivée sera jugée après 14 km d'ascension à 7,6 % de moyenne, dont les six derniers à près de 11%. Les coureurs offensifs se verront ainsi offrir un parcours vallonné, avec un dénivelé de 4.490m "digne d'une étape des Dolomites", selon RCS Sport, entre Diamante, en Calabre, et Potenza, en Basilicate, pour un total de 198 km. Toujours dans le Sud de la Botte, une autre étape propice aux attaques se tiendra autour de Naples (149 km, dénivelé de 2.130m). Dans le centre de l'Italie, l'étape Pescara-Jesi, entre les Abruzzes et les Marches, proposera, sur 194 km, six côtes (dont trois pour le classement de la montagne) et 1.730m de dénivelé. Dans le Nord, une étape "de moyenne montagne propice aux échappées" est dessinée entre Parme (Emilie-Romagne) et Gênes (Ligurie) sur 186 km et un dénivelé de 2.840m. L'étape entre Santena et Turin, dans le Piémont, promet d'être intense avec ses 3.470m de dénivelé pour seulement 153 km de course, avec une double ascension de Superga et une triple ascension du Colle della Maddalena et de la Roccia Santa Brigida.La dernière des étapes présentées mardi se disputera dans le Frioul-Vénétie Julienne entre Marano Lagunare et le Sanctuaire de Castelmonte, où l'arrivée sera jugée au sommet d'un col de deuxième catégorie. "Ce sont six étapes très intéressantes qui offrent de multiples manières de gagner: des échappées de loin, des attaques dans le final ou des sprints groupés", a résumé le Slovaque Peter Sagan. "Ces étapes seront certainement importantes pour le classement par points, mais aussi si les coureurs du général devaient bouger, alors elles deviendraient importantes pour le maillot rose. C'est sur une étape au terrain mixte, comme celles-ci, que j'ai gagné ma première étape sur le Giro en 2020. J'aime vraiment ce genre de profils d'étapes, ils me conviennent très bien." Le Tour d'Italie 2022 comptera sept étapes propices aux sprinteurs, avaient annoncé lundi les organisateurs. Les as de la dernière ligne droite pourront en découdre lors de deux étapes en Hongrie, où se tiendra le Grand Départ de cette 105e édition, à savoir la 1re étape, Budapest-Visegrad, et la 3e, Kaposvar-Balatonfüred. Entre les deux, un contre-la-montre individuel figure au menu. Ces étapes avaient déjà été annoncées par l'organisation du Giro, RCS Sport. Lundi, cinq autres étapes qui pourraient se terminer par un sprint massif ont été révélées, sans préciser leur place dans le parcours.L'une d'elles se disputera en Sicile, entre Catane et Messine. Une autre est programmée dans le sud de la Botte, en Calabre, entre Palmi et Scalea. Les trois autres sprints sont attendus dans le Nord: Santarcangelo di Romagna-Reggio Emilia en Emilie-Romagne, Sanremo-Cuneo entre la Ligurie et le Piémont et Borgo Valsugana-Treviso entre le Trentin-Haut-Adige et la Vénétie. "C'est un Giro avec beaucoup d'excellentes opportunités pour les sprinteurs", s'est réjoui Elia Viviani, qui rejoindra INEOS Grenadiers la saison prochaine, dans un communiqué de l'organisation. "Peut-être que l'arrivée de la première étape est plus favorable à un finisseur ou à un sprinteur qui grimpe bien. J'aimerais pouvoir lutter à nouveau pour le maillot cyclamen (du classement par points, ndlr) et essayer de gagner quelques étapes comme celle de Trévise, qui est proche d'où se trouvent la plupart de mes fans, ou à Reggio Emilia. Il y a certainement des opportunités pour rééditer ma performance du Giro 2018 (quatre victoires d'étapes et maillot cyclamen, ndlr): ce serait un rêve!".Jeudi, la ville d'arrivée du 105e Giro sera révélée. Le Colombien Egan Bernal s'est imposé en 2021.