Sanne Cant est devenue vice-championne du monde de cyclo-cross chez les dames samedi à Tabor, Tchéquie. Il ne s'en est fallu que d'un souffle pour qu'elle puisse décrocher l'or, battue qu'elle fut au sprint par la Française Pauline Ferrand-Prévot. La troisième place est revenue à la Néerlandaise Marianne Vos, tenante du titre, qui complète le podium.Pauline Ferrand-Prevot, 22 ans, a remporté l'an dernier le championnat du monde sur route. C'est la première fois depuis 2009 que le titre mondial ne revient pas à Marianne Vos, qui sort d'une blessure aux ischios. Sanne Cant, 24 ans, a remporté cette saison le classement final de la Coupe du monde et est N.1 mondiale.

Le Danois Andreassen prive Eli Iserbyt du titre mondial en juniors

Simon Andreassen est devenu le premier Danois champion du monde juniors de cyclo-cross, samedi, sur le circuit de Tabor en République tchèque, privant du même coup Eli Iserbyt (Young Telenet Fidea Cycling Team), grand favori, du titre mondial. Andreassen (17 ans), dont le meilleur résultat en Coupe du monde est une troisième place, à Namur, a effectué un cavalier seul sur le parcours tchèque, parsemé de plaques de neige. Le champion d'Europe, Eli Iserbyt, qui a dominé la saison hivernale (3 victoires sur 4 en Coupe du monde), est parvenu dans le dernier tour à s'assurer la médaille d'argent devant le Néerlandais Max Gulickx. Andreassen, qui est né le 30 septembre 1997, a succédé à Thijs Aerts au palmarès de cette épreuve inscrite au programme des Mondiaux depuis 1979. Côté belge encore, Jarne Driesen a pris la 10e place.

Eli Iserbyt, "déçu" de sa deuxième place chez les juniors

Eli Iserbyt s'est montré très déçu de sa deuxième place aux championnats du monde de cyclo-cross chez les juniors samedi à Tabor. "Je n'étais content qu'avec une médaille d'or. J'avais tout à perdre ici", a lâché le jeune coureur de Bavikhove large dominateur jusque-là dans la saison. "J'ai été un moins fort qu'à l'habitude et j'ai fait aussi une erreur dans le choix des pneumatiques", a-t-il regretté aussi, finissant à 41 secondes du nouveau champion du monde, le Danois Simon Andreassen. "Le parcours était beaucoup plus gelé ce matin, mais pendant la course il a fait 5 degrés en plus et cela commençait à glisser. J'ai commencé en "grifos", mais j'ai voulu changer (en rhinos), dès le 2e tour, car j'avais vu que le Danois avait beaucoup plus de grip et pouvait aller vite dans les virages, j'arrivais à peine à le suivre", a expliqué encore Eli Iserbyt, le champion d'Europe qui a cependant du attendre quatre tours avant de changer le temps d'aller chercher les pneus adéquats dans le mobil-home. "J'avoue que cela a trotté dans la tête. J'ai même pensé à arrêter, mais il y avait tellement de supporters qui avaient fait le déplacement. Bien sûr, je suis très déçu. Cela ne me réussit pas trop un Mondial, l'an dernier, je n'avais pas bien couru non plus. J'ai une belle saison pourtant, avec un titre de champion de Belgique, d'Europe, une victoire finale en Coupe du monde. Cette deuxième place est décevante, mais cela ne peut que me rendre plus fort et me forcer à travailler encore plus pour la saison prochaine."

Sanne Cant est devenue vice-championne du monde de cyclo-cross chez les dames samedi à Tabor, Tchéquie. Il ne s'en est fallu que d'un souffle pour qu'elle puisse décrocher l'or, battue qu'elle fut au sprint par la Française Pauline Ferrand-Prévot. La troisième place est revenue à la Néerlandaise Marianne Vos, tenante du titre, qui complète le podium.Pauline Ferrand-Prevot, 22 ans, a remporté l'an dernier le championnat du monde sur route. C'est la première fois depuis 2009 que le titre mondial ne revient pas à Marianne Vos, qui sort d'une blessure aux ischios. Sanne Cant, 24 ans, a remporté cette saison le classement final de la Coupe du monde et est N.1 mondiale.Le Danois Andreassen prive Eli Iserbyt du titre mondial en juniors Simon Andreassen est devenu le premier Danois champion du monde juniors de cyclo-cross, samedi, sur le circuit de Tabor en République tchèque, privant du même coup Eli Iserbyt (Young Telenet Fidea Cycling Team), grand favori, du titre mondial. Andreassen (17 ans), dont le meilleur résultat en Coupe du monde est une troisième place, à Namur, a effectué un cavalier seul sur le parcours tchèque, parsemé de plaques de neige. Le champion d'Europe, Eli Iserbyt, qui a dominé la saison hivernale (3 victoires sur 4 en Coupe du monde), est parvenu dans le dernier tour à s'assurer la médaille d'argent devant le Néerlandais Max Gulickx. Andreassen, qui est né le 30 septembre 1997, a succédé à Thijs Aerts au palmarès de cette épreuve inscrite au programme des Mondiaux depuis 1979. Côté belge encore, Jarne Driesen a pris la 10e place.Eli Iserbyt, "déçu" de sa deuxième place chez les juniors Eli Iserbyt s'est montré très déçu de sa deuxième place aux championnats du monde de cyclo-cross chez les juniors samedi à Tabor. "Je n'étais content qu'avec une médaille d'or. J'avais tout à perdre ici", a lâché le jeune coureur de Bavikhove large dominateur jusque-là dans la saison. "J'ai été un moins fort qu'à l'habitude et j'ai fait aussi une erreur dans le choix des pneumatiques", a-t-il regretté aussi, finissant à 41 secondes du nouveau champion du monde, le Danois Simon Andreassen. "Le parcours était beaucoup plus gelé ce matin, mais pendant la course il a fait 5 degrés en plus et cela commençait à glisser. J'ai commencé en "grifos", mais j'ai voulu changer (en rhinos), dès le 2e tour, car j'avais vu que le Danois avait beaucoup plus de grip et pouvait aller vite dans les virages, j'arrivais à peine à le suivre", a expliqué encore Eli Iserbyt, le champion d'Europe qui a cependant du attendre quatre tours avant de changer le temps d'aller chercher les pneus adéquats dans le mobil-home. "J'avoue que cela a trotté dans la tête. J'ai même pensé à arrêter, mais il y avait tellement de supporters qui avaient fait le déplacement. Bien sûr, je suis très déçu. Cela ne me réussit pas trop un Mondial, l'an dernier, je n'avais pas bien couru non plus. J'ai une belle saison pourtant, avec un titre de champion de Belgique, d'Europe, une victoire finale en Coupe du monde. Cette deuxième place est décevante, mais cela ne peut que me rendre plus fort et me forcer à travailler encore plus pour la saison prochaine."