Remco Evenepoel (Deceuninck-QuickStep) reprendra la compétition dimanche à Bruges au Tour des onze villes (1.1), a annoncé jeudi l'organisateur de cette course d'un jour de 193,1 km. Le coureur belge de 21 ans avait abandonné le Tour d'Italie au soir de la 17e étape le 26 mai dernier, lui qui avait chuté à deux reprises.

Ne souffrant pas de fractures, Remco Evenepoel a pu reprendre le vélo après quelques jours. Il sera de retour dimanche à Bruges au départ du Tour des onze villes, qui retrouve sa place dans le calendrier cycliste, après avoir été annulé en raison de la pandémie de coronavirus.

Tim Merlier (Alpecin-Fenix) avait remporté la dernière édition du Tour des onze villes en 2019. L'ancien champion de Belgique défendra son titre dimanche, ses principaux rivaux étant Mark Cavendish (Deceuninck-QuickStep) et Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma).

Remco Evenepoel (Deceuninck-QuickStep) reprendra la compétition dimanche à Bruges au Tour des onze villes (1.1), a annoncé jeudi l'organisateur de cette course d'un jour de 193,1 km. Le coureur belge de 21 ans avait abandonné le Tour d'Italie au soir de la 17e étape le 26 mai dernier, lui qui avait chuté à deux reprises.Ne souffrant pas de fractures, Remco Evenepoel a pu reprendre le vélo après quelques jours. Il sera de retour dimanche à Bruges au départ du Tour des onze villes, qui retrouve sa place dans le calendrier cycliste, après avoir été annulé en raison de la pandémie de coronavirus. Tim Merlier (Alpecin-Fenix) avait remporté la dernière édition du Tour des onze villes en 2019. L'ancien champion de Belgique défendra son titre dimanche, ses principaux rivaux étant Mark Cavendish (Deceuninck-QuickStep) et Dylan Groenewegen (Jumbo-Visma).