L'équipe, composée de Gijs Van Hoecke, Kenny De Ketele, Dominique Cornu et Jonathan Dufrasne, a bouclé les 4 km en 4:02.317, améliorant de plus de deux secondes l'ancienne marque (4:04.956) qu'ils avaient établie (avec Ingmar De Poortere à la place de Van Hoecke), le 19 février dernier lors de la manche de Coupe du monde à Londres.

Les Belges ont longtemps été en course pour la 5e place, mais ont vu l'équipe espagnole les précéder in extremis grâce à un impressionnant dernier tour de piste.

Titre et record du monde pour la Grande-Bretagne

La Grande-Bretagne a elle repris le titre mondial en battant l'Australie en finale, établissant au passage un nouveau record du monde sur la distance (4 km).

Les quatre Britanniques (Ed Clancy, Steven Burke, Peter Kennaugh, Geraint Thomas) ont réalisé le temps de 3:53.295, soit de 2 centièmes de mieux que le record déjà établi par l'équipe de Grande-Bretagne aux JO de Pékin 2008. Dans une finale à suspens et à la moyenne de 61,724 km/h, le quatuor britannique a devancé de 11 centièmes de seconde son homologue australien (Glenn O'Shea, Jack Bobridge, Rohan Dennis, Michael Hepburn), bouclant la distance en 3:53.401.

La Grande-Bretagne a retrouvé le titre mondial qu'elle n'avait plus gagné depuis 2008, quelques mois avant de conquérir l'or olympique.

Pour la médaille de bronze, la Nouvelle-Zélande s'est imposée en 3:57.592 devant la Russie (3:59.237).

Sportfootmagazine.be, avec Belga

L'équipe, composée de Gijs Van Hoecke, Kenny De Ketele, Dominique Cornu et Jonathan Dufrasne, a bouclé les 4 km en 4:02.317, améliorant de plus de deux secondes l'ancienne marque (4:04.956) qu'ils avaient établie (avec Ingmar De Poortere à la place de Van Hoecke), le 19 février dernier lors de la manche de Coupe du monde à Londres. Les Belges ont longtemps été en course pour la 5e place, mais ont vu l'équipe espagnole les précéder in extremis grâce à un impressionnant dernier tour de piste. Titre et record du monde pour la Grande-Bretagne La Grande-Bretagne a elle repris le titre mondial en battant l'Australie en finale, établissant au passage un nouveau record du monde sur la distance (4 km). Les quatre Britanniques (Ed Clancy, Steven Burke, Peter Kennaugh, Geraint Thomas) ont réalisé le temps de 3:53.295, soit de 2 centièmes de mieux que le record déjà établi par l'équipe de Grande-Bretagne aux JO de Pékin 2008. Dans une finale à suspens et à la moyenne de 61,724 km/h, le quatuor britannique a devancé de 11 centièmes de seconde son homologue australien (Glenn O'Shea, Jack Bobridge, Rohan Dennis, Michael Hepburn), bouclant la distance en 3:53.401. La Grande-Bretagne a retrouvé le titre mondial qu'elle n'avait plus gagné depuis 2008, quelques mois avant de conquérir l'or olympique. Pour la médaille de bronze, la Nouvelle-Zélande s'est imposée en 3:57.592 devant la Russie (3:59.237). Sportfootmagazine.be, avec Belga