"Il y aura des étapes de haute montagne comme je les aime", s'est réjoui 'Nairoman' sur son compte Twitter. "Ce ne sera pas facile mais nous devons apprendre des erreurs du passé. Avec le soutien d'une équipe forte, une bonne santé et ma foi en Dieu, je pourrai atteindre mon objectif."

Quintana n'a pris que la 12e place du dernier Tour et a manqué son pari d'enchaîner brillamment Giro et Tour. Deuxième du Tour d'Italie derrière Tom Dumoulin en mai dernier, le Colombien se concentrera donc sur le Tour de France et pourra compter sur un renfort de taille dans son équipe avec l'arrivée de Mikel Landa.

Au service de Christopher Froome lors du Tour 2017, l'Espagnol a impressionné sur les routes françaises avec sa 4e place finale. L'an prochain, il pourrait donc former un duo de choc avec Quintana. L'autre homme fort de Movistar, Alejandro Valverde, a quant à lui annoncé qu'il se concentrerait sur d'autres objectifs à savoir le Giro, la Vuelta et les championnats du monde d'Innsbruck.

"Il y aura des étapes de haute montagne comme je les aime", s'est réjoui 'Nairoman' sur son compte Twitter. "Ce ne sera pas facile mais nous devons apprendre des erreurs du passé. Avec le soutien d'une équipe forte, une bonne santé et ma foi en Dieu, je pourrai atteindre mon objectif." Quintana n'a pris que la 12e place du dernier Tour et a manqué son pari d'enchaîner brillamment Giro et Tour. Deuxième du Tour d'Italie derrière Tom Dumoulin en mai dernier, le Colombien se concentrera donc sur le Tour de France et pourra compter sur un renfort de taille dans son équipe avec l'arrivée de Mikel Landa. Au service de Christopher Froome lors du Tour 2017, l'Espagnol a impressionné sur les routes françaises avec sa 4e place finale. L'an prochain, il pourrait donc former un duo de choc avec Quintana. L'autre homme fort de Movistar, Alejandro Valverde, a quant à lui annoncé qu'il se concentrerait sur d'autres objectifs à savoir le Giro, la Vuelta et les championnats du monde d'Innsbruck.