Lotte Kopecky a été la plus en vue du National féminin, disputé mardi à Anzegem sur 131,6 kilomètres sur sept tours de circuit pimentés par les ascensions du Schernaai et du Tiegemberg. La coureuse Lotto Soudal Ladies a provoqué l'attaque qui a dessiné le scénario de la finale. Kopecky et Jolien D'Hoore (Boels Dolmans) ont faussé compagnie au peloton à 51 kilomètres de l'arrivée. Une bonne collaboration a permis aux deux leaders de porter leur avantage sur les poursuivantes à près d'une minute.

Mais une attaque peu stratégique de Kopecky à 25 kilomètres du but a brisé la collaboration à l'avant, permettant au groupe de chasse de revenir sur les talons du duo de tête. Kopecky a alors relancé le rythme en tête de course pour s'isoler définitivement avec D'Hoore au commandement. Shari Bossuyt (NXTG Racing) a réussi à revenir sur le duo à trois kilomètres de l'arrivée. Le sprint, disputé sous les yeux du peloton revenu très près, a souri pour quelques centimètres à Lotte Kopecky qui a devancé Jolien D'Hoore.

Shary Bossuyt, troisième, a pour sa part endossé le maillot tricolore chez les espoirs. Quatre fois deuxième du championnat national des dames élites en 2014, 2015, 2016, 2017, Lotte Kopecky a réalisé le doublé national à Anzegem où elle ajouté le titre sur route après celui du contre-la-montre. Elle a succédé à Jesse Vandenbulcke au palmarès national féminin. L'an passé, à Gand, Vandenbulcke avait été sacrée après un sprint devant Ann-Sophie Duyck et Julie Van De Velde, absentes à Anzegem pour préparer de la meilleure des manières le contre-la-montre des Mondiaux de cyclisme, prévu jeudi à Imola.

Lotte Kopecky a été la plus en vue du National féminin, disputé mardi à Anzegem sur 131,6 kilomètres sur sept tours de circuit pimentés par les ascensions du Schernaai et du Tiegemberg. La coureuse Lotto Soudal Ladies a provoqué l'attaque qui a dessiné le scénario de la finale. Kopecky et Jolien D'Hoore (Boels Dolmans) ont faussé compagnie au peloton à 51 kilomètres de l'arrivée. Une bonne collaboration a permis aux deux leaders de porter leur avantage sur les poursuivantes à près d'une minute. Mais une attaque peu stratégique de Kopecky à 25 kilomètres du but a brisé la collaboration à l'avant, permettant au groupe de chasse de revenir sur les talons du duo de tête. Kopecky a alors relancé le rythme en tête de course pour s'isoler définitivement avec D'Hoore au commandement. Shari Bossuyt (NXTG Racing) a réussi à revenir sur le duo à trois kilomètres de l'arrivée. Le sprint, disputé sous les yeux du peloton revenu très près, a souri pour quelques centimètres à Lotte Kopecky qui a devancé Jolien D'Hoore. Shary Bossuyt, troisième, a pour sa part endossé le maillot tricolore chez les espoirs. Quatre fois deuxième du championnat national des dames élites en 2014, 2015, 2016, 2017, Lotte Kopecky a réalisé le doublé national à Anzegem où elle ajouté le titre sur route après celui du contre-la-montre. Elle a succédé à Jesse Vandenbulcke au palmarès national féminin. L'an passé, à Gand, Vandenbulcke avait été sacrée après un sprint devant Ann-Sophie Duyck et Julie Van De Velde, absentes à Anzegem pour préparer de la meilleure des manières le contre-la-montre des Mondiaux de cyclisme, prévu jeudi à Imola.