Pierre Rolland s'est imposé en solitaire avec une cinquantaine de secondes d'avance sur le groupe du maillot jaune, qui reste sur les épaules du Britannique Bradely Wiggins (Sky).

"Cette étape me hantait, je l'avais en tête depuis la présentation du Tour", a dit Pierre Rolland. "Cela fait six mois que j'en rêvais ! Mon entraîneur me l'a martelé. J'ai imaginé tous les scénarios.

Ce matin, j'ai reçu quantité de messages qui me disaient 'c'est ton jour'. Deux étapes en deux ans dans les Alpes ! Après ma chute, je suis remonté sur le vélo, j'ai vu que ce n'était pas grand chose, que mon vélo n'avait rien que c'étaient seulement des écorchures. Cela fera encore plus beau sur la photo. Je suis allé au bout de moi-même. Je n'avais plus rien dans les jambes, je n'avais plus que ma tête.

J'ai pensé aux entraînements, à tous les sacrifices. Je n'ai pas vu mes amis depuis des mois, je n'ai pas fait un anniversaire avec eux depuis le mois de mars. J'ai pensé à tout cela, je n'ai pas lâché.

La chute ? Il y avait deux-trois trous mais je suis resté lucide, je me suis dit 'je ne vais pas m'arrêter à ça'. J'ai juste pensé à ma maman, pourvu qu'elle ne regarde pas. Dans un Tour de France, on peut tout vivre en trois semaines.

Sur le plan émotionnel, c'est difficile de vivre des choses avec un tel écart. En dix jours, je suis passé d'une peine immense à un bonheur sans nom."

En ce qui concerne le reste du peloton, le Français Thibaut Pinot, vainqueur de l'étape de Porrentruy (Suisse) dimanche dernier, a pris la 2e place à 55 secondes de son compatriote.

Le Britannique Chris Froome, équipier du maillot jaune, s'est classé 3e, aussi à 55 secondes.

Jurgen Van den Broeck a pris la 4e place, à 57 secondes, juste devant l'Italien Vincenzo Nibali et Bradley Wiggins.

Pierre Rolland, vainqueur l'année dernière à l'Alpe d'Huez, était le dernier rescapé de l'échappée au long cours qui s'est formée en début d'étape.

Le groupe maillot jaune a explosé dans l'ascension finale de La Toussuire/Les Sybelles (1e catégorie), qui était précédée des cols de La Madeleine et de la Croix de Fer (hors-catégorie) et du Col du Mollard (2e catégorie).

Jurgen Van den Broeck a accéléré à une dizaine de kilomètres de l'arrivée, mais a été repris par le groupe maillot jaune cinq bornes plus loin.

Le vainqueur sortant du Tour, l'Australien Cadel Evans, a lâché prise dans le final et a cédé près d'une minute et demie à Wiggins.

Au classement général, Wiggins compte désormais 2:05 sur Froome, 2:23 sur Nibali, 3:19 sur Evans, et 4:48 sur Van den Broeck.

Avec Belga