"On vit une période très difficile pour la société en général et le sport n'y échappe pas, je voulais amener mon soutien aux organisateurs, aux bénévoles, aux équipes, aux coureurs, aux supporters, à toutes les parties prenantes du cyclisme", a dit Philippe Gilbert dans son message publié sur les réseaux sociaux par Lotto Soudal.

"Dans ces moments difficiles, on a besoin d'être solidaire et on a besoin l'un de l'autre. Malgré toute cette déception, je ne perds pas le moral. Je vous avoue que s'entraîner sans but est un peu compliqué, mais le vélo est là et il y a toujours la possibilité de s'entraîner. Je vais faire le maximum pour garder le meilleur niveau possible et dès que l'on aura une date de rentrée en compétition, j'espère être compétitif. J'espère que cette petite vidéo pourra donner un rayon de soleil aux supporters du cyclisme. On va passer ensemble cette période difficile et on en ressortira tout plus fort."

"On vit une période très difficile pour la société en général et le sport n'y échappe pas, je voulais amener mon soutien aux organisateurs, aux bénévoles, aux équipes, aux coureurs, aux supporters, à toutes les parties prenantes du cyclisme", a dit Philippe Gilbert dans son message publié sur les réseaux sociaux par Lotto Soudal. "Dans ces moments difficiles, on a besoin d'être solidaire et on a besoin l'un de l'autre. Malgré toute cette déception, je ne perds pas le moral. Je vous avoue que s'entraîner sans but est un peu compliqué, mais le vélo est là et il y a toujours la possibilité de s'entraîner. Je vais faire le maximum pour garder le meilleur niveau possible et dès que l'on aura une date de rentrée en compétition, j'espère être compétitif. J'espère que cette petite vidéo pourra donner un rayon de soleil aux supporters du cyclisme. On va passer ensemble cette période difficile et on en ressortira tout plus fort."