Peter Sagan a décroché la 18e victoire de sa carrière sur les routes du Tour de Suisse, mardi, à Granges, dans la 3e étape. Le Slovaque n'avait plus levé les bras au ciel depuis son titre national en septembre de l'année passée.

"Comme je l'ai déjà dit par le passé, il n'est pas facile de revenir au plus haut niveau après une maladie", a confié Sagan. "Je n'ai pas couru pendant plusieurs mois en raison de différents problèmes. Je me suis souvent demandé 'que se passe-t-il?'. Revenir demande du temps. J'ai attendu longtemps cette victoire et je suis heureux, aussi pour l'équipe qui a travaillé dur." Après neuf mois sans victoire, Sagan ne parle pas de soulagement. "C'est juste une victoire d'étape. Je suis content." Sagan doit normalement s'aligner sur le Tour de France. "Je suis heureux d'être de retour, mais j'espère être encore meilleur pour le Tour."

Stephen Williams est toujours leader

Peter Sagan a remporté la troisième étape du Tour de Suisse (WorldTour), mardi. Après 176,9 km entre Aesch et Granges Le Slovaque de TotalEnergies s'est imposé au sprint devant le Français Bryan Coquard (Cofidis) et le Norvégien Alexander Kristoff. Le Britannique Stephen Williams (Bahrain-Victorious) reste leader du général.

Le parcours accidenté, avec plus de 3.000 mètres de dénivelé, inspirait six aventuriers, partis dès les premiers kilomètres: Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), l'Italien Manuele Boaro (Astana Qazaqstan), les Suisses Stefan Bissegger (EF Education-EasyPost) et Mathias Reutimann (Vorarlberg) et les Américains Quinn Simmons (Trek-Segafredo) et Joey Rosskopf (Human Powered Health).

Les échappés restaient ensemble après la côte au Bouvier (1re catégorie, 5,5 km à 8,3%) et l'ascension de Bellelay (2e catégorie, 7,4 km à 4,7%). Sur l'ascension de Vauffelin (3e catégorie, 2,4 km à 6%), le groupe de tête se réduisait à quatre unités, Gilbert, Bisseger, Simmons et Rosskopf. Bissegger s'isolait en tête dans la descente, faisant tout de suite le trou. Le peloton revenait sur Gilbert, Simmons et Rosskopf à un peu plus de 20 km de la ligne.

L'aventure de Bissegger prenait fin peu après la dernière bosse du jour, Lommiswil (3e catégorie, 1,7 km à 4,8%), avec encore 12 km à parcourir.

Deuxième du général, Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe), qui venait de prendre 2 secondes de bonification au sprint intermédiaire, se retrouvait impliqué dans une chute à 4 km de la ligne.

Peter Sagan se montrait le plus rapide du sprint massif et s'offrait son premier succès sous les couleurs de TotalEnergies. Le Slovaque porte son compteur à 120 victoires en carrière. Il n'avait plus levé les bras au ciel depuis son titre national de l'an passé. Sagan devançait Bryan Coquard et Alexander Kristoff.

Le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) se classait quatrième, devant l'Espagnol Alex Aranburu (Movistar).

Au général, Stephen Williams devance le Danois Andreas Kron (Lotto Soudal) de 6 secondes. Grâce aux 3 secondes engrangées dans le sprint intermédiaire, le Britannique Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) s'installe au troisième rang, à 7 secondes. Mercredi, la 4e étape reliera Granges à Brunnen (190,8 km) avec la côte de Sattel (3,8 km à 7,6%) placé 16 km de l'arrivée. Richard Carapaz, absent cette année, a remporté l'édition 2021 du Tour de Suisse.

Peter Sagan a décroché la 18e victoire de sa carrière sur les routes du Tour de Suisse, mardi, à Granges, dans la 3e étape. Le Slovaque n'avait plus levé les bras au ciel depuis son titre national en septembre de l'année passée."Comme je l'ai déjà dit par le passé, il n'est pas facile de revenir au plus haut niveau après une maladie", a confié Sagan. "Je n'ai pas couru pendant plusieurs mois en raison de différents problèmes. Je me suis souvent demandé 'que se passe-t-il?'. Revenir demande du temps. J'ai attendu longtemps cette victoire et je suis heureux, aussi pour l'équipe qui a travaillé dur." Après neuf mois sans victoire, Sagan ne parle pas de soulagement. "C'est juste une victoire d'étape. Je suis content." Sagan doit normalement s'aligner sur le Tour de France. "Je suis heureux d'être de retour, mais j'espère être encore meilleur pour le Tour." Peter Sagan a remporté la troisième étape du Tour de Suisse (WorldTour), mardi. Après 176,9 km entre Aesch et Granges Le Slovaque de TotalEnergies s'est imposé au sprint devant le Français Bryan Coquard (Cofidis) et le Norvégien Alexander Kristoff. Le Britannique Stephen Williams (Bahrain-Victorious) reste leader du général. Le parcours accidenté, avec plus de 3.000 mètres de dénivelé, inspirait six aventuriers, partis dès les premiers kilomètres: Philippe Gilbert (Lotto-Soudal), l'Italien Manuele Boaro (Astana Qazaqstan), les Suisses Stefan Bissegger (EF Education-EasyPost) et Mathias Reutimann (Vorarlberg) et les Américains Quinn Simmons (Trek-Segafredo) et Joey Rosskopf (Human Powered Health). Les échappés restaient ensemble après la côte au Bouvier (1re catégorie, 5,5 km à 8,3%) et l'ascension de Bellelay (2e catégorie, 7,4 km à 4,7%). Sur l'ascension de Vauffelin (3e catégorie, 2,4 km à 6%), le groupe de tête se réduisait à quatre unités, Gilbert, Bisseger, Simmons et Rosskopf. Bissegger s'isolait en tête dans la descente, faisant tout de suite le trou. Le peloton revenait sur Gilbert, Simmons et Rosskopf à un peu plus de 20 km de la ligne. L'aventure de Bissegger prenait fin peu après la dernière bosse du jour, Lommiswil (3e catégorie, 1,7 km à 4,8%), avec encore 12 km à parcourir. Deuxième du général, Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe), qui venait de prendre 2 secondes de bonification au sprint intermédiaire, se retrouvait impliqué dans une chute à 4 km de la ligne. Peter Sagan se montrait le plus rapide du sprint massif et s'offrait son premier succès sous les couleurs de TotalEnergies. Le Slovaque porte son compteur à 120 victoires en carrière. Il n'avait plus levé les bras au ciel depuis son titre national de l'an passé. Sagan devançait Bryan Coquard et Alexander Kristoff. Le Britannique Tom Pidcock (INEOS Grenadiers) se classait quatrième, devant l'Espagnol Alex Aranburu (Movistar). Au général, Stephen Williams devance le Danois Andreas Kron (Lotto Soudal) de 6 secondes. Grâce aux 3 secondes engrangées dans le sprint intermédiaire, le Britannique Geraint Thomas (INEOS Grenadiers) s'installe au troisième rang, à 7 secondes. Mercredi, la 4e étape reliera Granges à Brunnen (190,8 km) avec la côte de Sattel (3,8 km à 7,6%) placé 16 km de l'arrivée. Richard Carapaz, absent cette année, a remporté l'édition 2021 du Tour de Suisse.