"Ce n'était pas un secret que le Tour des Flandres était une grosse priorité pour moi. Mais je veux gagner un Monument cette saison et une nouvelle chance s'offre à moi dimanche", a confié le chef de file de BMC, sur le podium en 2015 (3e derrière l'Allemand John Degenkolb et le Tchèque Zdenek Stybar), mais forfait l'an dernier suite à sa lourde chute au Ronde.

"Je sais que je peux faire une bonne course et atteindre mon objectif", poursuit Greg Van Avermaet, 2e du Ronde derrière Philippe Gilbert. "Le Tour des Flandres a montré que tout peut arriver dans ce genre de courses, mais si tout se passe comme prévu à Paris-Roubaix, il n'y a pas de raison que je ne puisse pas gagner." "A l'exception de Miles Scotson, qui remplace Silvan Dillier, et qui fera ses débuts à Paris-Roubaix, nous avons les mêmes six coureurs que dimanche pour Greg Van Avermaet", a détaillé son directeur sportif Fabio Baldato mercredi annonçant la composition de sa formation pour l'Enfer du Nord. "Nous avons une forte équipe et nous pouvons tirer beaucoup de leçons du Tour des Flandres pour être plus fort sur Paris-Roubaix". BMC s'alignera sur Paris-Roubaix dimanche avec les Suisses Martin Elmiger et Stefan Küng, le Luxembourgeois Jempy Drucker, les Italiens Daniel Oss (ITA) et Manuel Quinziato, l'Australien Miles Scotson, l'Espagnol Francisco Ventoso et bien sûr Greg Van Avermaet.

"Ce n'était pas un secret que le Tour des Flandres était une grosse priorité pour moi. Mais je veux gagner un Monument cette saison et une nouvelle chance s'offre à moi dimanche", a confié le chef de file de BMC, sur le podium en 2015 (3e derrière l'Allemand John Degenkolb et le Tchèque Zdenek Stybar), mais forfait l'an dernier suite à sa lourde chute au Ronde. "Je sais que je peux faire une bonne course et atteindre mon objectif", poursuit Greg Van Avermaet, 2e du Ronde derrière Philippe Gilbert. "Le Tour des Flandres a montré que tout peut arriver dans ce genre de courses, mais si tout se passe comme prévu à Paris-Roubaix, il n'y a pas de raison que je ne puisse pas gagner." "A l'exception de Miles Scotson, qui remplace Silvan Dillier, et qui fera ses débuts à Paris-Roubaix, nous avons les mêmes six coureurs que dimanche pour Greg Van Avermaet", a détaillé son directeur sportif Fabio Baldato mercredi annonçant la composition de sa formation pour l'Enfer du Nord. "Nous avons une forte équipe et nous pouvons tirer beaucoup de leçons du Tour des Flandres pour être plus fort sur Paris-Roubaix". BMC s'alignera sur Paris-Roubaix dimanche avec les Suisses Martin Elmiger et Stefan Küng, le Luxembourgeois Jempy Drucker, les Italiens Daniel Oss (ITA) et Manuel Quinziato, l'Australien Miles Scotson, l'Espagnol Francisco Ventoso et bien sûr Greg Van Avermaet.