Dans cette 7e et dernière étape, longue de 9,6 kilomètres sur les pentes du col d'Eze, Porte a surclassé ses adversaires.

L'Australien de l'équipe Sky a repoussé à 23 secondes l'Américain Andrew Talansky, qui a pris la deuxième place du classement final à 55 secondes.

Le Français Jean-Christophe Péraud, quatrième de ce "chrono", a pris la troisième place au classement final, à 1:21, devant l'Américain Tejay Van Garderen et un autre Français, Sylvain Chavanel.

Porte, qui est âgé de 28 ans, a enlevé le succès le plus important de sa carrière depuis ses débuts professionnels en 2010, quand il s'était révélé en portant trois jours durant le maillot rose de leader du Giro (7e au classement final).

L'Australien originaire de l'île de Tasmanie a affirmé sa supériorité dans l'unique arrivée en altitude de la semaine, à la Montagne de Lure, où il a distancé tous ses rivaux directs pour la victoire finale.

Dans le col d'Eze, Porte a approché de 4 secondes le temps réalisé l'an passé, sous le soleil, par le Britannique Bradley Wiggins, vainqueur de l'épreuve en 2012.

"Succéder au palmarès à des grands noms tels que (Tony) Martin et Bradley, c'est énorme. Je suis très honoré", a déclaré l'Australien avant de monter sur le podium.

Maxime Monfort (Radio-Shack) a terminé premier Belge du contre-la-montre en prenant la 31e place, à 1:51 de Porte, deux secondes et une place devant Bart De Clercq (Lotto-Belisol), qui termine meilleur de nos compatriotes au général en terminant 17e, à 3:28 du maillot jaune.

Dans cette 7e et dernière étape, longue de 9,6 kilomètres sur les pentes du col d'Eze, Porte a surclassé ses adversaires.L'Australien de l'équipe Sky a repoussé à 23 secondes l'Américain Andrew Talansky, qui a pris la deuxième place du classement final à 55 secondes.Le Français Jean-Christophe Péraud, quatrième de ce "chrono", a pris la troisième place au classement final, à 1:21, devant l'Américain Tejay Van Garderen et un autre Français, Sylvain Chavanel.Porte, qui est âgé de 28 ans, a enlevé le succès le plus important de sa carrière depuis ses débuts professionnels en 2010, quand il s'était révélé en portant trois jours durant le maillot rose de leader du Giro (7e au classement final).L'Australien originaire de l'île de Tasmanie a affirmé sa supériorité dans l'unique arrivée en altitude de la semaine, à la Montagne de Lure, où il a distancé tous ses rivaux directs pour la victoire finale.Dans le col d'Eze, Porte a approché de 4 secondes le temps réalisé l'an passé, sous le soleil, par le Britannique Bradley Wiggins, vainqueur de l'épreuve en 2012."Succéder au palmarès à des grands noms tels que (Tony) Martin et Bradley, c'est énorme. Je suis très honoré", a déclaré l'Australien avant de monter sur le podium.Maxime Monfort (Radio-Shack) a terminé premier Belge du contre-la-montre en prenant la 31e place, à 1:51 de Porte, deux secondes et une place devant Bart De Clercq (Lotto-Belisol), qui termine meilleur de nos compatriotes au général en terminant 17e, à 3:28 du maillot jaune.