Pour son premier succès sur Paris-Nice, le coureur belge Gianni Meersman (Lotto-Belisol) a devancé au terme d'un sprint en légère montée le Slovène Grega Bole (Lampre) et le Néerlandais Lieve Westra (Vacansoleil).

Une échappée matinale composée de 5 coureurs (Péraud, Fédrigo, Howard, Mate Mardones et notre compatriote Bart De Clercq), n'ayant jamais compté plus de 3:40 d'avance, a été reprise par le peloton à 20 km de l'arrivée à l'approche de l'avant-dernière difficulté de la côte d'Aubert le Crès (3e cat.).

Au sommet de celle-ci, à 14 km du but, Thomas De Gendt prenait les points du grimpeur et poursuivait son effort une quinzaine de secondes devant le peloton. Une fois le regroupement effectué à 7 km de la ligne, un groupe de tête d'une trentaine d'unités se formait. Malgré l'accélération de l'Allemand Andreas Kloden lors du mur (500 m à 7,9 %), situé à 2 kilomètres de la ligne, la victoire d'étape se jouait au sprint, Meersman y imposant sa pointe de vitesse devant Bole et Westra.

Le Britannique Bradley Wiggins (Sky), qui a terminé 10e de l'étape, deux places derrière l'Espagnol Alejandro Valverde, a conservé le maillot jaune de leader. Il possède toujours six secondes d'avance sur l'Américain Levi Leipheimer (Omega Pharma-Quick Step), alors que Maxime Monfort reste premier Belge à la 5e place et 18 secondes de Wiggins.

La 5e étape, considéré comme l'étape reine de l'épreuve, emmènera le peloton jeudi d'Onet-le-Château vers Mende, au terme de 178,5 km de course.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Pour son premier succès sur Paris-Nice, le coureur belge Gianni Meersman (Lotto-Belisol) a devancé au terme d'un sprint en légère montée le Slovène Grega Bole (Lampre) et le Néerlandais Lieve Westra (Vacansoleil). Une échappée matinale composée de 5 coureurs (Péraud, Fédrigo, Howard, Mate Mardones et notre compatriote Bart De Clercq), n'ayant jamais compté plus de 3:40 d'avance, a été reprise par le peloton à 20 km de l'arrivée à l'approche de l'avant-dernière difficulté de la côte d'Aubert le Crès (3e cat.). Au sommet de celle-ci, à 14 km du but, Thomas De Gendt prenait les points du grimpeur et poursuivait son effort une quinzaine de secondes devant le peloton. Une fois le regroupement effectué à 7 km de la ligne, un groupe de tête d'une trentaine d'unités se formait. Malgré l'accélération de l'Allemand Andreas Kloden lors du mur (500 m à 7,9 %), situé à 2 kilomètres de la ligne, la victoire d'étape se jouait au sprint, Meersman y imposant sa pointe de vitesse devant Bole et Westra. Le Britannique Bradley Wiggins (Sky), qui a terminé 10e de l'étape, deux places derrière l'Espagnol Alejandro Valverde, a conservé le maillot jaune de leader. Il possède toujours six secondes d'avance sur l'Américain Levi Leipheimer (Omega Pharma-Quick Step), alors que Maxime Monfort reste premier Belge à la 5e place et 18 secondes de Wiggins. La 5e étape, considéré comme l'étape reine de l'épreuve, emmènera le peloton jeudi d'Onet-le-Château vers Mende, au terme de 178,5 km de course. Sportfootmagazine.be, avec Belga