Wout van Aert (Jumbo-Visma) a dominé le contre-la-montre individuel de cette 80e édition de Paris-Nice. Mercredi, le Belge a bouclé le parcours de 13,4 kilomètres entre Domérat et Montluçon dans un temps de 16:20, ce qui lui permet de prendre les commandes du général aux dépens de son équipier français Christophe Laporte.

L'Australien Rohan Dennis, 31 ans et double champion du monde de l'exercice (2018, 2019), a signé le premier temps de référence en 16:26. Le premier à l'approcher a été le Suisse Stefan Küng, champion d'Europe, dans un temps de 16:30. L'équipe Jumbo-Visma, avec les trois premiers au général, et donc les trois derniers à s'élancer, pouvait encore changer le cours des choses.

Antépénultième à prendre le départ, le Slovène Primoz Roglic a été le premier à battre Dennis en signant le temps de 16:22. Dans la foulée, "WVA" a encore amélioré le temps de référence en franchissant la ligne en 16:20 dans une moyenne de 49.224 km/h de moyenne. Laporte terminant 11e à plus de 29 secondes, Wout van Aert montera sur le podium pour endosser le maillot jaune de leader. Il compte désormais 10 secondes d'avance sur Roglic au général et 0:28 sur Laporte. Le Britannique Simon Yates (BikeExchange-Jayco) est 4e à 0:49 après avoir signé le 5e temps du jour. Impressionnant de régularité, Wout van Aert avait successivement pris les 3e, 2e et 3e places des trois premières étapes de la course au soleil. C'est la 32e victoire chez les professionnels pour le Belge de 27 ans, la 2e cette saison après son succès au Circuit Het Nieuwsblad. Jeudi, la 5e étape offrira 188,8 kilomètres et cinq difficultés répertoriées au peloton, dont trois de premières catégories.

La 80e édition de Paris-Nice se terminera dimanche. Double tenant du titre, l'Allemand Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe) n'a pas pris le départ du chrono.

Wout van Aert (Jumbo-Visma) a dominé le contre-la-montre individuel de cette 80e édition de Paris-Nice. Mercredi, le Belge a bouclé le parcours de 13,4 kilomètres entre Domérat et Montluçon dans un temps de 16:20, ce qui lui permet de prendre les commandes du général aux dépens de son équipier français Christophe Laporte. L'Australien Rohan Dennis, 31 ans et double champion du monde de l'exercice (2018, 2019), a signé le premier temps de référence en 16:26. Le premier à l'approcher a été le Suisse Stefan Küng, champion d'Europe, dans un temps de 16:30. L'équipe Jumbo-Visma, avec les trois premiers au général, et donc les trois derniers à s'élancer, pouvait encore changer le cours des choses. Antépénultième à prendre le départ, le Slovène Primoz Roglic a été le premier à battre Dennis en signant le temps de 16:22. Dans la foulée, "WVA" a encore amélioré le temps de référence en franchissant la ligne en 16:20 dans une moyenne de 49.224 km/h de moyenne. Laporte terminant 11e à plus de 29 secondes, Wout van Aert montera sur le podium pour endosser le maillot jaune de leader. Il compte désormais 10 secondes d'avance sur Roglic au général et 0:28 sur Laporte. Le Britannique Simon Yates (BikeExchange-Jayco) est 4e à 0:49 après avoir signé le 5e temps du jour. Impressionnant de régularité, Wout van Aert avait successivement pris les 3e, 2e et 3e places des trois premières étapes de la course au soleil. C'est la 32e victoire chez les professionnels pour le Belge de 27 ans, la 2e cette saison après son succès au Circuit Het Nieuwsblad. Jeudi, la 5e étape offrira 188,8 kilomètres et cinq difficultés répertoriées au peloton, dont trois de premières catégories. La 80e édition de Paris-Nice se terminera dimanche. Double tenant du titre, l'Allemand Maximilian Schachmann (BORA-hansgrohe) n'a pas pris le départ du chrono.