Le champion d'Allemagne a devancé le Français Arnaud Démare et son compatriote John Degenkolb. Le premier Belge de l'étape est Jonas Van Genechten à la 9e place. Le Polonais Michal Kwiatkowski (EQS), vainqueur du prologue de dimanche, a conservé son maillot jaune de leader. Le Français Arnaud Gérard a mené une très longue échappée, lancée dès le 1er km de cette étape. Comptant jusqu'à 8:30 d'avance, il a été repris par un peloton compact après 134 km d'échappée, à une trentaine de kilomètres de l'arrivée.

A 9 km du terme, un trio composé de Tony Martin, initiateur de l'attaque, de Lars Boom et de Geraint Thomas, rejoint un moment par Matti Breschel, ont tenté d'éviter le sprint final, mais les équipiers des routiers-sprinters ont provoqué un regroupement général à 1,5 km de la ligne.

Mardi, l'arrivée de la troisième étape, longue de 179 km, reliera Saint-Amand-Montrond à Saint-Pourçain-sur-Sioule, en conclusion d'un parcours légèrement vallonné émaillé de trois côtes répertoriées.

Le champion d'Allemagne a devancé le Français Arnaud Démare et son compatriote John Degenkolb. Le premier Belge de l'étape est Jonas Van Genechten à la 9e place. Le Polonais Michal Kwiatkowski (EQS), vainqueur du prologue de dimanche, a conservé son maillot jaune de leader. Le Français Arnaud Gérard a mené une très longue échappée, lancée dès le 1er km de cette étape. Comptant jusqu'à 8:30 d'avance, il a été repris par un peloton compact après 134 km d'échappée, à une trentaine de kilomètres de l'arrivée. A 9 km du terme, un trio composé de Tony Martin, initiateur de l'attaque, de Lars Boom et de Geraint Thomas, rejoint un moment par Matti Breschel, ont tenté d'éviter le sprint final, mais les équipiers des routiers-sprinters ont provoqué un regroupement général à 1,5 km de la ligne. Mardi, l'arrivée de la troisième étape, longue de 179 km, reliera Saint-Amand-Montrond à Saint-Pourçain-sur-Sioule, en conclusion d'un parcours légèrement vallonné émaillé de trois côtes répertoriées.