A l'altitude de 1730 mètres, Nibali s'est imposé en solitaire à la fin d'une très chaude journée. Il a porté à 3:37 son avance sur son suivant, l'Espagnol Alejandro Valverde, au classement général provisoire.

L'Australien Richie Porte, dauphin de Nibali au départ de Saint-Etienne, a lâché prise à 12,5 kilomètres de l'arrivée. Le suppléant de Chris Froome à la tête de l'équipe Sky a perdu près de neuf minutes. Sur la ligne, le Sicilien a précédé d'une dizaine de secondes le Polonais Rafal Majka et le Tchèque Leopold König, qu'il a distancés à l'approche des trois derniers kilomètres, sur la large route menant à la station des JO 1968. Jurgen Van den Broeck a terminé premier Belge à la 12e place de l'étape, gagnant un rang au général. Il est désormais 8e, à 6:27 de Nibali.

Nibali, qui est âgé de 29 ans, a enlevé son troisième succès, après Sheffield (2e étape) et La Planche des Belles Filles (10e étape). En début d'étape, une échappée (Visconti, de Marchi, Kadri, Durasek, Oss, Huzarski, B. Feillu, Molard, Bakelants) était parvenue à prendre les devants durant la première heure. Mais la poursuite des Katusha de Joaquim Rodriguez, relayés par les Europcar de Pierre Rolland, a ramené l'écart à une minute et demie au pied du col de Palaquit, à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée.

Dans la fournaise, cette ascension a provoqué de gros dégâts. Tant dans l'échappée, en faveur de l'Italien Alessandro de Marchi, que dans le peloton, éparpillé en petits groupes (Kwiatkowski distancé). Les hommes de Valverde ont dicté le rythme vers Chamrousse et de Marchi a fini par être repris à 14 kilomètres du sommet. Plus haut, König, suivi par Majka, ont pris leurs distances sans que leurs compagnons réagissent.

Mais tous deux ont vu revenir à 6 kilomètres de l'arrivée Nibali qui venait de se débarrasser quelques instants plus tôt de ses deux compagnons, Thibaut Pinot et Alejandro Valverde, le premier des favoris à bouger aux 10 kilomètres.

Samedi le mythique Izoard figure au programme de la 14e étape longue de 177 kilomètres qui reliera Grenoble et Risoul, arrivée inédite dans l'histoire de la course.

A l'altitude de 1730 mètres, Nibali s'est imposé en solitaire à la fin d'une très chaude journée. Il a porté à 3:37 son avance sur son suivant, l'Espagnol Alejandro Valverde, au classement général provisoire. L'Australien Richie Porte, dauphin de Nibali au départ de Saint-Etienne, a lâché prise à 12,5 kilomètres de l'arrivée. Le suppléant de Chris Froome à la tête de l'équipe Sky a perdu près de neuf minutes. Sur la ligne, le Sicilien a précédé d'une dizaine de secondes le Polonais Rafal Majka et le Tchèque Leopold König, qu'il a distancés à l'approche des trois derniers kilomètres, sur la large route menant à la station des JO 1968. Jurgen Van den Broeck a terminé premier Belge à la 12e place de l'étape, gagnant un rang au général. Il est désormais 8e, à 6:27 de Nibali. Nibali, qui est âgé de 29 ans, a enlevé son troisième succès, après Sheffield (2e étape) et La Planche des Belles Filles (10e étape). En début d'étape, une échappée (Visconti, de Marchi, Kadri, Durasek, Oss, Huzarski, B. Feillu, Molard, Bakelants) était parvenue à prendre les devants durant la première heure. Mais la poursuite des Katusha de Joaquim Rodriguez, relayés par les Europcar de Pierre Rolland, a ramené l'écart à une minute et demie au pied du col de Palaquit, à une soixantaine de kilomètres de l'arrivée. Dans la fournaise, cette ascension a provoqué de gros dégâts. Tant dans l'échappée, en faveur de l'Italien Alessandro de Marchi, que dans le peloton, éparpillé en petits groupes (Kwiatkowski distancé). Les hommes de Valverde ont dicté le rythme vers Chamrousse et de Marchi a fini par être repris à 14 kilomètres du sommet. Plus haut, König, suivi par Majka, ont pris leurs distances sans que leurs compagnons réagissent. Mais tous deux ont vu revenir à 6 kilomètres de l'arrivée Nibali qui venait de se débarrasser quelques instants plus tôt de ses deux compagnons, Thibaut Pinot et Alejandro Valverde, le premier des favoris à bouger aux 10 kilomètres. Samedi le mythique Izoard figure au programme de la 14e étape longue de 177 kilomètres qui reliera Grenoble et Risoul, arrivée inédite dans l'histoire de la course.