C'est le deuxième forfait dans l'équipe de Carlo Bomans après le renom de Dries Devenyns (Omega Pharma-Quick.Step), hors-forme, remplacé lui par son coéquipier Serge Pauwels. Gianni Meersman, lui, est malade, et doit renoncer aussi.

Il est remplacé par Maxime Monfort (RadioSchack) qui s'était montré particulièrement déçu de ne pas avoir été appelé pour pallier au forfait de Dries Devenyns.

"Maxime n'est pas fâché sur moi", a expliqué le sélectionneur fédéral Carlo Bomans. "Il me l'a dit au téléphone, mais il m'a dit qu'il était déçu. Ce que je peux évidemment comprendre. Comme il faut comprendre que je dois faire des choix. Avec le retour de Maxime Monfort, j'ai un équipier en plus et un meilleur grimpeur. Gianni Meersman était un sprinter. J'attends de Monfort qu'il soit dans le final, et il m'a juré qu'il était toujours aussi motivé."

Victime d'une grippe intestinale, Gianni Meersman doit donc faire l'impasse. Cela faisait 7 ans que la formation sélectionnée pour les Mondiaux n'avait plus été chamboulée en dernière minute. "C'était à Salsbourg en 2006", se souvient Carlo Bomans. "Johan Vansummeren s'était cassé la clavicule et il avait été remplacé par Thierry Marichal."

C'est le deuxième forfait dans l'équipe de Carlo Bomans après le renom de Dries Devenyns (Omega Pharma-Quick.Step), hors-forme, remplacé lui par son coéquipier Serge Pauwels. Gianni Meersman, lui, est malade, et doit renoncer aussi. Il est remplacé par Maxime Monfort (RadioSchack) qui s'était montré particulièrement déçu de ne pas avoir été appelé pour pallier au forfait de Dries Devenyns."Maxime n'est pas fâché sur moi", a expliqué le sélectionneur fédéral Carlo Bomans. "Il me l'a dit au téléphone, mais il m'a dit qu'il était déçu. Ce que je peux évidemment comprendre. Comme il faut comprendre que je dois faire des choix. Avec le retour de Maxime Monfort, j'ai un équipier en plus et un meilleur grimpeur. Gianni Meersman était un sprinter. J'attends de Monfort qu'il soit dans le final, et il m'a juré qu'il était toujours aussi motivé." Victime d'une grippe intestinale, Gianni Meersman doit donc faire l'impasse. Cela faisait 7 ans que la formation sélectionnée pour les Mondiaux n'avait plus été chamboulée en dernière minute. "C'était à Salsbourg en 2006", se souvient Carlo Bomans. "Johan Vansummeren s'était cassé la clavicule et il avait été remplacé par Thierry Marichal."