Le début de la 14e étape du Tour de France, partie samedi de Saint-Etienne, a été très mouvementé et animé par plusieurs attaques qui ont secoué le peloton. L'échappée majeure du jour s'est créée composée avec 23 coureurs dont l'avantage a culminé à près de 15 minutes. Le passage de la côte de Grandrieu (km 135) a secoué le groupe de tête dont quatre coureurs, Mathews, Grossschartner, Sanchez et Kron, se sont portés à l'avant.

Mathews a réussi à tenir bon en tête de course jusqu'au bout, malgré un retour très menaçant de l'Italien Alberto Bettiol dans la finale de la montée finale de la Croix Neuve à Mende.

Mathews, deuxième dans les étapes de Longwy et de Lausanne, a décroché son premier succès au Tour de France, où sa dernière victoire remontait à cinq ans. Dans la lutte pour le maillot jaune, l'échappée du jour a permis au Sud-Africain Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert, 10e à Mende, de faire un grand bond de 11:23 au classement général dont il a intégré le top 10. Le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a conservé son maillot jaune.

Le début de la 14e étape du Tour de France, partie samedi de Saint-Etienne, a été très mouvementé et animé par plusieurs attaques qui ont secoué le peloton. L'échappée majeure du jour s'est créée composée avec 23 coureurs dont l'avantage a culminé à près de 15 minutes. Le passage de la côte de Grandrieu (km 135) a secoué le groupe de tête dont quatre coureurs, Mathews, Grossschartner, Sanchez et Kron, se sont portés à l'avant. Mathews a réussi à tenir bon en tête de course jusqu'au bout, malgré un retour très menaçant de l'Italien Alberto Bettiol dans la finale de la montée finale de la Croix Neuve à Mende. Mathews, deuxième dans les étapes de Longwy et de Lausanne, a décroché son premier succès au Tour de France, où sa dernière victoire remontait à cinq ans. Dans la lutte pour le maillot jaune, l'échappée du jour a permis au Sud-Africain Louis Meintjes (Intermarché-Wanty-Gobert, 10e à Mende, de faire un grand bond de 11:23 au classement général dont il a intégré le top 10. Le Danois Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) a conservé son maillot jaune.