Tenu à l'écart de la compétition par des soucis au genou et au dos, Mathieu van der Poel est bien de retour. Troisième de Milan-Sanremo pour sa réapparition, le Néerlandais a remporté une étape de la Semaine Coppi et Bartali. Ce qui fait de lui un grand favori d'À Travers la Flandre, qu'il a remporté en 2019 avant de s'adjuger le Ronde un an plus tard.

"Je n'ai pas reconnu le parcours d'À travers la Flandre", a certifié van der Poel. "Je me suis contenté d'un entraînement dans la région où je vis. Je me suis senti très bien dans les dernières courses, je suis heureux de mon niveau. Mon dos n'est pas encore complètement guéri. Je dois faire des exercices tous les jours et je suis toujours sous traitement. Mais je n'ai plus de douleur, c'est déjà une bonne chose. Je dois mettre le moins de pression possible sur le dos et travailler sur la stabilité."

"Je suis impatient de courir à nouveau en Flandre avec la présence du public. Dans le Ronde surtout, le public fait partie du cyclisme. Je veux m'y imposer comme en 2020 lorsque j'ai devancé Wout van Aert dans une zone d'arrivée privée de spectateurs. Je peux compter sur une équipe forte puisque seul Jonas Rickaert est absent pour cause de blessure. J'attends beaucoup de Tadej Pogacar, tant mercredi que dimanche. Il est en pleine forme et cela se reflète dans ses résultats", a pronostiqué Van der Poel.

Tenu à l'écart de la compétition par des soucis au genou et au dos, Mathieu van der Poel est bien de retour. Troisième de Milan-Sanremo pour sa réapparition, le Néerlandais a remporté une étape de la Semaine Coppi et Bartali. Ce qui fait de lui un grand favori d'À Travers la Flandre, qu'il a remporté en 2019 avant de s'adjuger le Ronde un an plus tard."Je n'ai pas reconnu le parcours d'À travers la Flandre", a certifié van der Poel. "Je me suis contenté d'un entraînement dans la région où je vis. Je me suis senti très bien dans les dernières courses, je suis heureux de mon niveau. Mon dos n'est pas encore complètement guéri. Je dois faire des exercices tous les jours et je suis toujours sous traitement. Mais je n'ai plus de douleur, c'est déjà une bonne chose. Je dois mettre le moins de pression possible sur le dos et travailler sur la stabilité." "Je suis impatient de courir à nouveau en Flandre avec la présence du public. Dans le Ronde surtout, le public fait partie du cyclisme. Je veux m'y imposer comme en 2020 lorsque j'ai devancé Wout van Aert dans une zone d'arrivée privée de spectateurs. Je peux compter sur une équipe forte puisque seul Jonas Rickaert est absent pour cause de blessure. J'attends beaucoup de Tadej Pogacar, tant mercredi que dimanche. Il est en pleine forme et cela se reflète dans ses résultats", a pronostiqué Van der Poel.