Van der Poel s'est retrouvé seul en tête après le 3e des 12 tours. Wout van Aert l'a rejoint dans le tour suivant, mais le Belge a glissé dans le 5e tour, laissant Mathieu van der Poel filer seul vers la victoire. La seconde partie de course s'est en effet résumée à un raid solitaire de van der Poel, van Aert ne parvenant plus à creuser l'écart.

Le champion de Belgique Toon Aerts, vainqueur de la Coupe du monde, revenait sur van Aert dans l'avant-dernier tour et prenait la 2e place dans le dernier tour. Mais une chute d'Aerts en fin de course redonnait la 2e place à Wout van Aert.

Mathieu van der Poel a passé a ligne d'arrivée en vainqueur avec 16 secondes d'avance sur Wout van Aert et 25 secondes sur Toon Aerts.

Mathieu van der Poel s'est offert à 24 ans un second titre mondial après celui conquis en 2015 à Tabor en République tchèque. Wout van Aert avait ensuite conquis trois titres d'affilée, dont l'an dernier à Valkenburg, aux Pays-Bas, où van der Poel, 2e en 2017, devait se contenter de la médaille de bronze.

Cette course des Mondiaux 2018 était la dernière où Wout van Aert a terminé devant Mathieu van der Poel. Le Néerlandais, petit-fils de Raymond Poulidor et fils d'Adrie van der Poel, a pratiquement tout gagné cette saison, s'imposant dans 27 des 28 courses dont il a pris le départ.

Les Belges quittent Bogense avec six médailles. Samedi, Sanne Cant s'est offert un 3e titre d'affilée chez les dames, tandis qu'Eli Iserbyt a pris la médaille d'argent chez les espoirs. Chez les juniors, Witse Meeussen et Ryan Cortjens sont montés sur les 2e et 3e marches du podium.