Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) n'a pas réussi à remporter la 61e édition du Tour du Pays basque (WorldTour). Le Brabançon, qui s'était emparé du maillot de leader vendredi au terme de la 5e étape, a perdu son bien à l'arrivée de la 6e et dernière étape longue de 135,7 km entre Eibar et Arrate et parsemée de sept ascensions. La dernière, l'Usartza, longue de 4,6 km à 8,5%, proposait 3 km à 10 %, se situait à 2 km de l'arrivée finale.

Il a été décramponné à un peu plus de 5 km de la ligne d'arrivée après avoir réussi à combler un premier écart concédé dans la difficile montée de Krabelin à 40 km d'Arrate. Il a franchi la ligne en 7e position à 24 secondes des meilleurs. Il termine 4e du classement final à 21 secondes du Colombien Daniel Felipe Martinez (INEOS-Grenadiers).

L'étape est revenue, après un sprint en légère descente, à l'Espagnol Ion Izagirre (Cofidis) devant le Russe Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe) et l'Espagnol Marc Soler (UEA Team Emirates). Martinez, 4e dans la même temps, s'impose au classement final. Izagirre, vainqueur de la course en 2019, se classe 2e à 11 secondes. Vlasov complète le podium à 16 secondes.

Remco Evenepoel (Quick-Step Alpha Vinyl) n'a pas réussi à remporter la 61e édition du Tour du Pays basque (WorldTour). Le Brabançon, qui s'était emparé du maillot de leader vendredi au terme de la 5e étape, a perdu son bien à l'arrivée de la 6e et dernière étape longue de 135,7 km entre Eibar et Arrate et parsemée de sept ascensions. La dernière, l'Usartza, longue de 4,6 km à 8,5%, proposait 3 km à 10 %, se situait à 2 km de l'arrivée finale. Il a été décramponné à un peu plus de 5 km de la ligne d'arrivée après avoir réussi à combler un premier écart concédé dans la difficile montée de Krabelin à 40 km d'Arrate. Il a franchi la ligne en 7e position à 24 secondes des meilleurs. Il termine 4e du classement final à 21 secondes du Colombien Daniel Felipe Martinez (INEOS-Grenadiers). L'étape est revenue, après un sprint en légère descente, à l'Espagnol Ion Izagirre (Cofidis) devant le Russe Aleksandr Vlasov (BORA-hansgrohe) et l'Espagnol Marc Soler (UEA Team Emirates). Martinez, 4e dans la même temps, s'impose au classement final. Izagirre, vainqueur de la course en 2019, se classe 2e à 11 secondes. Vlasov complète le podium à 16 secondes.