Les coureurs et le public de Liège-Bastogne-Liège ont rendu hommage dimanche matin à la mémoire du coureur italien Michele Scarponi, décédé samedi après avoir été percuté par une camionnette alors qu'il était à l'entraînement.

Christian Prudhomme, directeur du cyclisme de la société ASO, organisatrice de la classique wallonne, a demandé au public et aux coureurs de réserver un tonnerre d'applaudissements pendant une minute à la mémoire du coureur italien dont les co-équipiers ont été regroupés en première ligne du peloton.

La 103e édition de la Doyenne des classiques a ensuite pris son envol à 10h10 de la Place Saint-Lambert à Liège pour un périple de 258 kilomètres qui se terminera à Ans ce dimanche peu après 16h30. En 2016, les lauriers de Liège-Bastogne-Liège étaient revenus au coureur néerlandais Wout Poels.

Les coureurs et le public de Liège-Bastogne-Liège ont rendu hommage dimanche matin à la mémoire du coureur italien Michele Scarponi, décédé samedi après avoir été percuté par une camionnette alors qu'il était à l'entraînement. Christian Prudhomme, directeur du cyclisme de la société ASO, organisatrice de la classique wallonne, a demandé au public et aux coureurs de réserver un tonnerre d'applaudissements pendant une minute à la mémoire du coureur italien dont les co-équipiers ont été regroupés en première ligne du peloton. La 103e édition de la Doyenne des classiques a ensuite pris son envol à 10h10 de la Place Saint-Lambert à Liège pour un périple de 258 kilomètres qui se terminera à Ans ce dimanche peu après 16h30. En 2016, les lauriers de Liège-Bastogne-Liège étaient revenus au coureur néerlandais Wout Poels.