Aujourd'hui, Evenepoel aurait été le grand favori lors du championnat belge du contre-la-montre si sa chute du week-end dernier ne l'avait pas poussé à arrêter la compétition. "Il aurait dû courir pour la victoire aujourd'hui à Coxyde, mais Remco Evenepoel a son propre contre-la-montre" souligne l'équipe Deceuninck-Quick-Step dans son tweet. "Et connaissant sa détermination et sa volonté, nous sommes convaincus qu'il va y arriver".

Samedi, Evenepoel a chuté lors du Tour de Lombardie à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée, il a heurté un muret dans la descente du Muro di Sormano où il est tombé dans un ravin. Lundi, il a été rapatrié en Belgique. Depuis, Evenepoel poursuit sa revalidation l'hôpital de Herentals à Anvers.

Aujourd'hui, Evenepoel aurait été le grand favori lors du championnat belge du contre-la-montre si sa chute du week-end dernier ne l'avait pas poussé à arrêter la compétition. "Il aurait dû courir pour la victoire aujourd'hui à Coxyde, mais Remco Evenepoel a son propre contre-la-montre" souligne l'équipe Deceuninck-Quick-Step dans son tweet. "Et connaissant sa détermination et sa volonté, nous sommes convaincus qu'il va y arriver". Samedi, Evenepoel a chuté lors du Tour de Lombardie à une quarantaine de kilomètres de l'arrivée, il a heurté un muret dans la descente du Muro di Sormano où il est tombé dans un ravin. Lundi, il a été rapatrié en Belgique. Depuis, Evenepoel poursuit sa revalidation l'hôpital de Herentals à Anvers.