"Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont offert le plus beau duel de l'histoire du sport slovène. Ils ont écrit ensemble un conte de fées slovène et nous avons peut-être assisté à un des chapitres les plus éblouissants du Tour de France", a écrit le journal Delo. "Bien qu'adversaires, ils n'ont jamais manqué de respect l'un envers l'autre. C'est une leçon pour toutes les sphères de la société."

Pogacar, 22 ans ce lundi, a remporté dimanche le Tour de France après avoir dépassé son aîné, encore porteur du maillot jaune samedi avant le contre-la-montre.

Le journal Dnevnik n'a pas d'ailleurs pas manqué de comparer 'Pogi' à Eddy Merckx, Bernard Hinault, Greg LeMond et Miguel Indurain, tous anciens vainqueurs de la Grande Boucle.

Pour Vecer, un autre quotidien slovène, la domination de Pogacar et de Roglic était "sans précédent et irréelle", la qualifiant même de "triomphe historique pour le sport slovène".

"Tadej Pogacar et Primoz Roglic ont offert le plus beau duel de l'histoire du sport slovène. Ils ont écrit ensemble un conte de fées slovène et nous avons peut-être assisté à un des chapitres les plus éblouissants du Tour de France", a écrit le journal Delo. "Bien qu'adversaires, ils n'ont jamais manqué de respect l'un envers l'autre. C'est une leçon pour toutes les sphères de la société." Pogacar, 22 ans ce lundi, a remporté dimanche le Tour de France après avoir dépassé son aîné, encore porteur du maillot jaune samedi avant le contre-la-montre. Le journal Dnevnik n'a pas d'ailleurs pas manqué de comparer 'Pogi' à Eddy Merckx, Bernard Hinault, Greg LeMond et Miguel Indurain, tous anciens vainqueurs de la Grande Boucle.Pour Vecer, un autre quotidien slovène, la domination de Pogacar et de Roglic était "sans précédent et irréelle", la qualifiant même de "triomphe historique pour le sport slovène".