"Il serait peut-être temps aujourd'hui d'envisager différentes options, parmi lesquelles une amnistie pour les athlètes qui ont triché et se sont confessés, qui verraient leur peine allégée", écrit Klaus Mueller dans son communiqué, tout en précisant que "cela dépendrait de la nature et de l'importance de l'infraction".

Mueller comprend dans le même communiqué "la déception des fans de cyclisme qui se sentent floués lorsque leurs héros se transforment en tricheurs".

"Nous espérons que l'ampleur de cette affaire (NDLR: l'affaire Armstrong) va marquer un tournant dans l'histoire de ce sport et constituer une bonne occasion pour tous ceux y étant impliqués de renforcer leur engagement et leurs efforts pour en éradiquer le dopage", écrit-il encore.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

"Il serait peut-être temps aujourd'hui d'envisager différentes options, parmi lesquelles une amnistie pour les athlètes qui ont triché et se sont confessés, qui verraient leur peine allégée", écrit Klaus Mueller dans son communiqué, tout en précisant que "cela dépendrait de la nature et de l'importance de l'infraction". Mueller comprend dans le même communiqué "la déception des fans de cyclisme qui se sentent floués lorsque leurs héros se transforment en tricheurs". "Nous espérons que l'ampleur de cette affaire (NDLR: l'affaire Armstrong) va marquer un tournant dans l'histoire de ce sport et constituer une bonne occasion pour tous ceux y étant impliqués de renforcer leur engagement et leurs efforts pour en éradiquer le dopage", écrit-il encore. Sportfootmagazine.be, avec Belga