Cette nouveauté avait créé une vague de protestation au sein du peloton, craignant pour la sécurité des coureurs. "Cette initiative avait pour but de mettre en lumière une spécialité qui fait partie intégrante de la course cycliste, sans compromettre la sécurité des coureurs, qui reste la priorité du Giro et des organisateurs de course", indique mercredi l'organisation du Tour d'Italie.

"Les organisateurs ont décidé de retirer ce classement et les dotations qui y étaient liées, laissant les chronos des descentes comme statistiques pour les fans". Le vainqueur du classement final du prix du meilleur descendeur devait toucher 5000 euros.

Cette nouveauté avait créé une vague de protestation au sein du peloton, craignant pour la sécurité des coureurs. "Cette initiative avait pour but de mettre en lumière une spécialité qui fait partie intégrante de la course cycliste, sans compromettre la sécurité des coureurs, qui reste la priorité du Giro et des organisateurs de course", indique mercredi l'organisation du Tour d'Italie. "Les organisateurs ont décidé de retirer ce classement et les dotations qui y étaient liées, laissant les chronos des descentes comme statistiques pour les fans". Le vainqueur du classement final du prix du meilleur descendeur devait toucher 5000 euros.