Luca Guercilena démissionne de son poste de directeur sportif de l'équipe cycliste Trek-Segafredo. L'Italien de 48 ans a annoncé samedi qu'on lui avait diagnostiqué un lymphome (cancer des ganglions lymphatiques).

"Après tant d'années passées à parcourir le monde pour suivre les courses de mon équipe, il est temps de faire un pas de côté. Il y a quelques jours, j'ai commencé un combat contre un ennemi puissant, un lymphome, qui nécessitera toute mon énergie et la chaleur de ma famille, de mes bons amis et de mes coéquipiers de Trek-Segafredo", a-t-il déclaré sur le site internet de son équipe américaine, qui compte dans ses rangs Jasper Stuyven et Edward Theuns

. Guercilena a commencé sa carrière cycliste il y a vingt ans chez Mapei-Quick.Step. En 2011, il est passé chez Leopard Trek, le prédécesseur de l'actuelle Trek-Segafredo.

Fin 2012, il a succédé à Johan Bruyneel en tant que directeur d'équipe après que ce dernier a dû démissionner à la suite de sa suspension dans l'affaire de dopage de Lance Armstrong.

Luca Guercilena démissionne de son poste de directeur sportif de l'équipe cycliste Trek-Segafredo. L'Italien de 48 ans a annoncé samedi qu'on lui avait diagnostiqué un lymphome (cancer des ganglions lymphatiques)."Après tant d'années passées à parcourir le monde pour suivre les courses de mon équipe, il est temps de faire un pas de côté. Il y a quelques jours, j'ai commencé un combat contre un ennemi puissant, un lymphome, qui nécessitera toute mon énergie et la chaleur de ma famille, de mes bons amis et de mes coéquipiers de Trek-Segafredo", a-t-il déclaré sur le site internet de son équipe américaine, qui compte dans ses rangs Jasper Stuyven et Edward Theuns. Guercilena a commencé sa carrière cycliste il y a vingt ans chez Mapei-Quick.Step. En 2011, il est passé chez Leopard Trek, le prédécesseur de l'actuelle Trek-Segafredo. Fin 2012, il a succédé à Johan Bruyneel en tant que directeur d'équipe après que ce dernier a dû démissionner à la suite de sa suspension dans l'affaire de dopage de Lance Armstrong.