Le premier Belge est Greg Van Avermaet, huitième à 1:10. La course de Philippe Gilbert a été compromise par une chute lors du premier passage sur le circuit final. Il a ensuite abandonné, tout comme Remco Evenepoel et Tim Declercq.

L'épreuve avait été raccourcie d'une vingtaine de kilomètres en raison de la pluie. Après de nombreux mouvements de course, une échappée de onze coureurs s'est constituée après une trentaine de kilomètres. Parmi eux se trouvaient beaucoup de spécialistes de courses à étapes comme le Colombien Nairo Quintana, le Slovène Primoz Roglic ou encore l'Equatorien Richard Carapaz, tous déjà vainqueurs d'un grand tour.

Les fuyards sont rentrés sur le circuit final à Harrogate avec une avance de 1:30. C'est alors que Philippe Gilbert est tombé au sol. Après avoir déjà connu une crevaison en début de course, le Remoucastrien, attendu par Remco Evenepoel, est remonté sur son vélo. Les deux hommes ne parvenaient cependant pas à réintégrer le peloton et abandonnaient à un peu moins de 100 km de la saison. Tim Declercq abandonnait aussi, ce qui ne laissait plus que cinq hommes dans l'équipe belge.

D'autres coureurs réputés renonçaient aussi en chemin: le champion du monde en titre Alejandro Valverde, le Kazakh Alexey Lutsenko, ainsi que Roglic, Carapaz et Quintana. Le Suisse Stefan Kung et l'Américain Lawson Craddock tentaient de s'échapper à 67 km de l'arrivée. Leur avance ne dépassait jamais les 30 secondes. Ils étaient rejoints à 47 km du but par le Danois Mads Pedersen. Le rythme imprimé par le Danois coûtait cher à Craddock, qui lâchait prise. L'Italien Gianni Moscon et le Néerlandais Mike Teunissen revenaient sur Pedersen et Kung pour former un quatuor en tête.

A 33 km de l'arrivée, le Néerlandais Mathieu van der Poel était le premier des favoris à sortir de sa boîte. L'Italien Matteo Trentin parvenait à le suivre. Les deux hommes se joignaient à Moscon, Pedersen et Kung, alors que Teunissen était lâché. Cette échappée prenait petit à petit le large. Les cinq hommes entamaient le dernier tour avec 48 secondes d'avance sur ce qu'il restait du peloton.

Peu après, van der Poel craquait complètement et laissait filer ses compagnons d'échappée puis le peloton. La dernière bosse était fatale à Moscon, ce qui laissait Trentin, Pedersen et Kung se disputer la victoire. Trentin produisait son effort en premier, mais il n'a pas tenu et a été dépassé par Pedersen. Kung prenait la troisième place. Moscon finissait 4e à 17 secondes. Sorti dans le final, le Slovaque Peter Sagan complétait le top-5 à 43 secondes. Le premier Belge est Greg Van Avermaet, huitième à 1:10.

Pedersen, 23 ans, succède au palmarès à Alejandro Valverde. Il offre au Danemark un premier titre mondial. Le coureur de Trek-Segafredo décroche la 12e victoire de sa carrière, la deuxième de la saison après le Grand Prix d'Isbergues la semaine dernière.