La bonne graine pousse vite. C'est le cas de Wout Van Aert et de Mathieu van der Poel en cyclocross cette saison. Les connaisseurs se doutaient qu'ils montreraient déjà l'ampleur de leur talent mais pas que, début décembre, ils compteraient déjà quatre cross à leur palmarès réuni. Les deux espoirs sont vraiment très jeunes. Début octobre, Van der Poel a gagné la manche de Gieten du Superprestige à 19 ans, 8 mois et 17 jours, soit un bon mois de moins que Thomas Frischknecht quand il avait enlevé le Superprestige de Rome, en 1989. Le Néerlandais est devenu le plus jeune vainqueur d'un cross de classement, devant Frischknecht et Lars Boom, lauréat du GVA de Baal, le 1er janvier 2006, à 20 ans et 2 jours.

Un mois après le succès de Van der Poel, Van Aert est devenu le quatrième plus jeune vainqueur, au Koppenberg, à 20 ans, 1 mois et 16 jours. Trois semaines plus tard, il devenait à Coxyde le plus jeune vainqueur de tous les temps d'une manche de Coupe du Monde et le plus jeune à compter deux victoires dans des épreuves de classement. Huit jours plus tard, à Hamme, son compteur passait même à trois. Il avait alors respectivement un et huit mois de moins que Bart Wellens et Niels Albert quand ils avaient obtenu leurs premiers succès, à Kalmthout (1998) et à Loenhout (2006).

D'autres spécialistes du cyclocross ont dû patienter au moins un an de plus avant de s'imposer: Zdenek Stybar (GVA de Kalmthout, le 21/10/2007, à 21 ans, 10 mois et 10 jours), Tom Meeusen (SP de Gieten, le 28/11/2010, à 22 ans et 21 jours), Lars van der Haar (CM de Valkenburg, le 20/10/2013, à 22 ans, 2 mois et 28 jours), Sven Nys (SP de Ruddervoorde, le 24/10/1998, à 22 ans, 4 mois et 7 jours) et Kevin Pauwels (CM de Zolder, le 26/12/2009, à 25 ans, 8 mois et 14 jours).

Début janvier, Van Aert misera sur le championnat de Belgique, qui se déroule à Erpe-Mere. Il peut y devenir le plus jeune champion national professionnel à 20 ans, 3 mois et 26 jours, soit 1 an et 5 mois de moins qu'Erik De Vlaeminck, sacré champion de Belgique en décembre 1966 à Zolder. Il avait déjà conquis un premier maillot arc-en-ciel plus tôt dans l'année, à Beasain, et il va rester encore un moment le plus jeune champion du monde professionnel : 20 ans, 11 mois et 4 jours. Fin janvier, à Tabor, Van Aert et Van der Poel lutteront en effet pour le titre espoirs et en 2016, ils seront plus âgés que De Vlaeminck à Beasain.

Par Jonas Créteur

La bonne graine pousse vite. C'est le cas de Wout Van Aert et de Mathieu van der Poel en cyclocross cette saison. Les connaisseurs se doutaient qu'ils montreraient déjà l'ampleur de leur talent mais pas que, début décembre, ils compteraient déjà quatre cross à leur palmarès réuni. Les deux espoirs sont vraiment très jeunes. Début octobre, Van der Poel a gagné la manche de Gieten du Superprestige à 19 ans, 8 mois et 17 jours, soit un bon mois de moins que Thomas Frischknecht quand il avait enlevé le Superprestige de Rome, en 1989. Le Néerlandais est devenu le plus jeune vainqueur d'un cross de classement, devant Frischknecht et Lars Boom, lauréat du GVA de Baal, le 1er janvier 2006, à 20 ans et 2 jours.Un mois après le succès de Van der Poel, Van Aert est devenu le quatrième plus jeune vainqueur, au Koppenberg, à 20 ans, 1 mois et 16 jours. Trois semaines plus tard, il devenait à Coxyde le plus jeune vainqueur de tous les temps d'une manche de Coupe du Monde et le plus jeune à compter deux victoires dans des épreuves de classement. Huit jours plus tard, à Hamme, son compteur passait même à trois. Il avait alors respectivement un et huit mois de moins que Bart Wellens et Niels Albert quand ils avaient obtenu leurs premiers succès, à Kalmthout (1998) et à Loenhout (2006).D'autres spécialistes du cyclocross ont dû patienter au moins un an de plus avant de s'imposer: Zdenek Stybar (GVA de Kalmthout, le 21/10/2007, à 21 ans, 10 mois et 10 jours), Tom Meeusen (SP de Gieten, le 28/11/2010, à 22 ans et 21 jours), Lars van der Haar (CM de Valkenburg, le 20/10/2013, à 22 ans, 2 mois et 28 jours), Sven Nys (SP de Ruddervoorde, le 24/10/1998, à 22 ans, 4 mois et 7 jours) et Kevin Pauwels (CM de Zolder, le 26/12/2009, à 25 ans, 8 mois et 14 jours).Début janvier, Van Aert misera sur le championnat de Belgique, qui se déroule à Erpe-Mere. Il peut y devenir le plus jeune champion national professionnel à 20 ans, 3 mois et 26 jours, soit 1 an et 5 mois de moins qu'Erik De Vlaeminck, sacré champion de Belgique en décembre 1966 à Zolder. Il avait déjà conquis un premier maillot arc-en-ciel plus tôt dans l'année, à Beasain, et il va rester encore un moment le plus jeune champion du monde professionnel : 20 ans, 11 mois et 4 jours. Fin janvier, à Tabor, Van Aert et Van der Poel lutteront en effet pour le titre espoirs et en 2016, ils seront plus âgés que De Vlaeminck à Beasain. Par Jonas Créteur