Une équipe UAE diminuée et touchée par la Covid, des rumeurs concernant des difficultés de Tadej Pogacar sous la canicule: les personnes qui espèrent encore voir le Tour de France rebondir et le double tenant du titre tomber de son piédestal auront certainement lu avec grand intérêt un article publié dans Le Parisien de ce jour.

Le principal adversaire de Pogacar, Jonas Vingegaard pourrait peut-être connaître une défaillance dans les prochaines heures si l'on en croit le média français qui cite "une source proche de l'équipe Jumbo-Visma."

Le Danois doit en effet composer avec des douleurs au dos depuis plusieurs jours et est soigné quotidiennement contre ces maux.

Le premier dauphin de Pogacar en 2021 passerait ainsi, selon Le Parisien, "beaucoup de temps avec un ostéopathe." Jusqu'à présent, cela n'a pas semblé empêché Vingegaard de suivre le rythme de son rival, mais s'il a dû concédé quelques secondes ici et là au prix des différentes bonifications à l'arrivée.

Il semblerait cependant d'après l'article que la blessure pourrait l'affecter dans les prochains jours puisqu'il ne serait pas capable de rester en danseuse plus de 45 secondes. Les gros pourcentages (même si l'on n'a pas non plus des pentes comme sur la Super Planche des Belles filles par exemple) du col du Granon et de l'Alpe d'Huez, où il devra probablement se dresser sur ses pédales assez souvent, pourraient donner plus d'indications sur la véracité de cette rumeur.

On se souvient par exemple qu'une semaine avant le départ à Copenhague, Wout Van Aert avait dû renoncer à participer aux championnats de Belgique, en raison d'une légère blessure au genou. Vu les prestations du Belge depuis le début de la Grande Boucle, on peut toujours penser qu'il s'agissait d'un coup de bluff afin de le préserver d'une éventuelle infection à la Covid-19.

Jumbo-Visma aurait-il joué cette carte afin d'endormir la vigilance de Pogacar ? Réponse dans quelques heures.

Une équipe UAE diminuée et touchée par la Covid, des rumeurs concernant des difficultés de Tadej Pogacar sous la canicule: les personnes qui espèrent encore voir le Tour de France rebondir et le double tenant du titre tomber de son piédestal auront certainement lu avec grand intérêt un article publié dans Le Parisien de ce jour.Le principal adversaire de Pogacar, Jonas Vingegaard pourrait peut-être connaître une défaillance dans les prochaines heures si l'on en croit le média français qui cite "une source proche de l'équipe Jumbo-Visma."Le Danois doit en effet composer avec des douleurs au dos depuis plusieurs jours et est soigné quotidiennement contre ces maux. Le premier dauphin de Pogacar en 2021 passerait ainsi, selon Le Parisien, "beaucoup de temps avec un ostéopathe." Jusqu'à présent, cela n'a pas semblé empêché Vingegaard de suivre le rythme de son rival, mais s'il a dû concédé quelques secondes ici et là au prix des différentes bonifications à l'arrivée. Il semblerait cependant d'après l'article que la blessure pourrait l'affecter dans les prochains jours puisqu'il ne serait pas capable de rester en danseuse plus de 45 secondes. Les gros pourcentages (même si l'on n'a pas non plus des pentes comme sur la Super Planche des Belles filles par exemple) du col du Granon et de l'Alpe d'Huez, où il devra probablement se dresser sur ses pédales assez souvent, pourraient donner plus d'indications sur la véracité de cette rumeur.On se souvient par exemple qu'une semaine avant le départ à Copenhague, Wout Van Aert avait dû renoncer à participer aux championnats de Belgique, en raison d'une légère blessure au genou. Vu les prestations du Belge depuis le début de la Grande Boucle, on peut toujours penser qu'il s'agissait d'un coup de bluff afin de le préserver d'une éventuelle infection à la Covid-19.Jumbo-Visma aurait-il joué cette carte afin d'endormir la vigilance de Pogacar ? Réponse dans quelques heures.