Boeckmans a été placé en coma artificiel fin août et ce n'est que le 12 septembre qu'il a été rapatrié en Belgique et que le 24 septembre qu'il a pu quitter l'hôpital de Genk. Le premier novembre, Boeckmans a twitté une photo de lui sur le vélo. Il a effectué deux courtes sorties de 35 minutes, a précisé Lotto-Soudal. "Dimanche dernier, il a cette fois fait une sortie de deux heures."

"Nous pouvons être positifs sur le rétablissement de Kris, mais restons prudents", précise le médecin de l'équipe Servaas Bingé. "Les scanners récents montrent une très bonne évolution sur le plan neurologique. La guérison d'une commotion cérébrale prend du temps et de toute façon nous devrons continuer à la suivre. La commotion cérébrale était au début de la revalidation en facteur limité, mais les plaintes de Kris ont entre temps disparu. A cet moment-là, Kris n'était plus gêné par la lumière et le bruit et la pression sur ses yeux a totalement disparu."

"Kris a subi des examens des poumons et nous pouvons là aussi parler d'une évolution favorable, mais ils ne sont pas tout à fait guéris. Seuls les tissus de la peau et adipeux ont encore besoin de temps pour se restaurer. Il faudra aussi encore procéder à quelques corrections dentaires", précise encore le Dr Bingé.

Boeckmans a été placé en coma artificiel fin août et ce n'est que le 12 septembre qu'il a été rapatrié en Belgique et que le 24 septembre qu'il a pu quitter l'hôpital de Genk. Le premier novembre, Boeckmans a twitté une photo de lui sur le vélo. Il a effectué deux courtes sorties de 35 minutes, a précisé Lotto-Soudal. "Dimanche dernier, il a cette fois fait une sortie de deux heures." "Nous pouvons être positifs sur le rétablissement de Kris, mais restons prudents", précise le médecin de l'équipe Servaas Bingé. "Les scanners récents montrent une très bonne évolution sur le plan neurologique. La guérison d'une commotion cérébrale prend du temps et de toute façon nous devrons continuer à la suivre. La commotion cérébrale était au début de la revalidation en facteur limité, mais les plaintes de Kris ont entre temps disparu. A cet moment-là, Kris n'était plus gêné par la lumière et le bruit et la pression sur ses yeux a totalement disparu.""Kris a subi des examens des poumons et nous pouvons là aussi parler d'une évolution favorable, mais ils ne sont pas tout à fait guéris. Seuls les tissus de la peau et adipeux ont encore besoin de temps pour se restaurer. Il faudra aussi encore procéder à quelques corrections dentaires", précise encore le Dr Bingé.