Un vrai coureur du Tour doit posséder une grande aptitude à récupérer mais aussi deux qualités essentielles: il doit pouvoir grimper et rouler en contre-la-montre. Les spécialistes du chrono qui ne sont pas capables de grimper peuvent oublier le top 10. Ce fut le lot de Gerrie Knetemann, de Robert Millar, de Fabian Cancellara et peut-être aussi, bientôt, de Tony Martin. Les grimpeurs incapables de rouler contre le chrono peuvent encore espérer monter sur le podium mais ne sont pas des candidats à la victoire finale. Pensons à Luis Herrera, Claudio Chiapucci ou Iban Mayo.

Martin et Cancellara vont se livrer leur énième lutte de prestige tandis que parmi les favoris, Cadel Evans et Bradley Wiggins peuvent faire une bonne affaire. Pour le reste, on sera attentif au temps que concédera Jürgen Van den Broeck et Maxime Monfort

Sport/Foot Magazine 'spécial Tour 2012'

Un vrai coureur du Tour doit posséder une grande aptitude à récupérer mais aussi deux qualités essentielles: il doit pouvoir grimper et rouler en contre-la-montre. Les spécialistes du chrono qui ne sont pas capables de grimper peuvent oublier le top 10. Ce fut le lot de Gerrie Knetemann, de Robert Millar, de Fabian Cancellara et peut-être aussi, bientôt, de Tony Martin. Les grimpeurs incapables de rouler contre le chrono peuvent encore espérer monter sur le podium mais ne sont pas des candidats à la victoire finale. Pensons à Luis Herrera, Claudio Chiapucci ou Iban Mayo. Martin et Cancellara vont se livrer leur énième lutte de prestige tandis que parmi les favoris, Cadel Evans et Bradley Wiggins peuvent faire une bonne affaire. Pour le reste, on sera attentif au temps que concédera Jürgen Van den Broeck et Maxime Monfort Sport/Foot Magazine 'spécial Tour 2012'